Les fleurs du mal / I - Charles Baudelaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les fleurs du mal / I - Charles Baudelaire

Message  Gil Def le Mer 4 Aoû - 7:49




LES FLEURS DU MAL – I
Charles Baudelaire

 





LES FLEURS DU MAL : OEUVRE CONTESTEE A SON EPOQUE


Les Fleurs du mal, l'oeuvre majeure de Baudelaire, est un recueil publié une première fois à 1300 exemplaires en 1857. Il est dédié par son auteur à Théophile Gautier. A sa sortie, Baudelaire et ses éditeurs sont condamnés pour "outrage à la morale publique" à des amendes , ainsi qu'à la suppression de six pièces.
Une nouvelle édition en 1861 enlève les pièces interdites et rajoute 30 nouvelles œuvres. Une édition définitive et posthume en 1868 comprend finalement 151 poèmes, mais ne reprend pas les poèmes interdits. Ces derniers seront publiés, avec ceux du recueil Épaves en 1869 dans un Complément aux Fleurs du mal .
Charles Baudelaire et ses éditeurs ne seront réhabilités qu'en 1949.


LE CHEMINEMENT DE BAUDELAIRE


Baudelaire divise les Fleurs du mal en six parties : Spleen et idéal, Tableaux parisiens, Le Vin, Fleurs du mal, Révolte et La Mort, c'est le reflet de son cheminement.

.LE CONSTAT
Spleen et idéal, c'est Baudelaire qui donne sa vision du monde réel.  

.LES ESSAIS DE REPONSES
Tableaux parisiens, c'est Baudelaire dans la foule anonyme de Paris pour y dénicher une forme de beauté.
Le Vin, c'est Baudelaire dans l'aventure des drogues.
Les Fleurs du Mal, c'est Baudelaire et l'aventure du sexe et des plaisirs physiques.

.LES DERNIERES ISSUES
Révolte, c'est Baudelaire devant un triple échec et l'absurdité de l'existence.
La Mort, c'est Baudelaire face à l'issue fatale.


LES FLEURS DU MAL - PARTIE I : SPLEEN ET IDEAL

SOMMAIRE

    I.  Bénédiction
    ArrowII.  L'albatros
    III.  Élévation
    ArrowIV.  Correspondances
    V.  J'aime le souvenir...
    ArrowVI.  Les Phares
    VII.  La muse malade
    VIII.  La muse vénale
    IX.  Le mauvais moine
    ArrowX.  L'ennemi
    XI.  Le guignon
    XII.  La vie antérieure
    XIII.  Bohémiens en voyage
    Arrow XIV.  L'homme et la Mer
    XV.  Don Juan aux Enfers
    XVI.  Châtiment de l'Orgueuil
    XVII.  La Beauté
    XVIII.  L'Idéal
    XIX.  La Géante
    XX.  Le Masque
    ArrowXXI.  Hymne à la Beauté
    ArrowXXII.  Parfum exotique
    XXIII.  La Chevelure
    XXIV.  Je t'adore...
    XXV.  Tu mettrais l'univers...
    XXVI.  Sed non satiata
    XXVII.  Avec ses vêtements...
    XXVIII.  Le Serpent qui danse
    XXIX.  Une charogne
    XXX.  De profundis clamavi
    XXXI.  Le Vampire
    XXXII.  Une nuit que j'étais...
    XXXIII.  Remords posthume
    XXXIV.  Le Chat
    XXXV.  Duellum
    XXXVI.  Le Balcon
    XXXVII.  Le Possédé
    XXXVIII.  Un Fantôme
    ArrowXXXIX.  Je te donne ces vers...
    XL.  Semper eadem
    XLI.  Tout entière
    XLII.  Que diras-tu ce soir...
    XLIII.  Le Flambeau vivant
    XLIV.  Réversibilité
    XLV.  Confession
    XLVI.  L'Aube spirituelle
    XLVII.  Harmonie du soir
    XLVIII.  Le Flacon
    XLIX.  Le Poison
    L.  Ciel brouillé
    LI.  Le Chat
    LII.  Le Beau Navire
    ArrowLIII.  L'Invitation au Voyage
    LIV.  L'irréparable
    LV.  Causerie
    LVI.  Chant d'Automne
    LVII.  À une Madone
    LVIII.  Chanson d'Après-midi
    LIX.  Sisina
    LX.  Franciscae meae laudes
    ArrowLXI.  A une Dame Créole
    ArrowLXII.  Moesta et errabunda
    LXIII.  Le Revenant
    LXIV.  Sonnet d'Automne
    LXV.  Tristesses de la Lune
    LXVI.  Les Chats
    LXVII.  Les Hiboux
    LXVIII.  La Pipe
    LXIX.  La Musique
    LXX.  Sépulture
    LXXI.  Une Gravure fantastique
    LXXII.  Le Mort joyeux
    LXXIII.  Le Tonneau de la Haine
    LXXIV.  La Cloche fêlée
    LXXV.  Spleen
    LXXVI.  Spleen
    LXXVII.  Spleen
    LXXVIII.  Spleen
    LXXIX.  Obsession
    LXXX.  Le Goût du Néant
    LXXXI.  Alchimie de la Douleur
    LXXXII.  Horreur sympathique
    LXXXIII.  L'Héautontimorouménos
    LXXXIV.  L'Irrémédiable
    ArrowLXXXV.  L'Horloge

    * Les titres écrits en bleu et précédés d'une flèche sont des liens vers les textes présentés dans le site.

_________________
La poésie, c'est les paroles éparses du réel (Octavio Paz)
avatar
Gil Def
Admin

Masculin
Nombre de messages : 1733
Age : 68
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 16/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum