Complainte du roi Renaud - Anonyme par Cora Vaucaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Complainte du roi Renaud - Anonyme par Cora Vaucaire

Message  Gil Def le Mar 1 Jan - 20:30

.

LA COMPLAINTE DU ROI RENAUD

Paroles et Musique : Anonyme
Interprète : Cora Vaucaire











Quand Renaud de guerre vint
Tenant ses tripes dans ses mains.
Sa mère était sur le créneau
Qui vit venir son fils Renaud.

- Renaud, Renaud, réjouis-toi !
Ta femme est accouché d'un roi !
- Ni de la femme ni du fils
Je ne saurais me réjouir.

Je sens la mort qui me transit
Mère, faites dresser un lit
Mais faites-le dresser ci-bas
Que ma femme n'entende pas.

Guère de temps y demeurerai
A la minuit trépasserai.
Et quand ce vint vers la minuit,
Le roi Renaud rendit l'esprit.

- Dites-moi, ma mère, m'amie,
Que pleurent nos valets ainsi ?
- Ma fille, en baignant nos chevaux
Ont laissé noyer le plus beau.

- Dites moi ma mère m'amie,
Pour un cheval pleurer ainsi ?
Quand le roi Renaud reviendra,
Plus beaux chevaux ramènera.

Dites moi, ma mère, m'amie
Qu'est-ce que j'entends cogner ainsi ?
- Ma fille, ce sont les charpentiers
Qui raccommodent le plancher

- Dites-moi, ma mère m'amie,
Quel habit prendrai-je aujourd'hui ?
- Prenez le vert, prenez le gris,
Prenez le noir pour mieux choisir.

- Dites-moi, ma mère m'amie,
Qu'est-ce que ce noir-là signifie ?
- Femme qui relève d'enfant,
Le noir lui est bien plus séant.

Quand elle fut dans l'église entrée,
Le cierge on lui a présenté.
Aperçut en s'agenouillant
La terre fraîche sous son banc.

- Dites-moi, ma mère ma mie,
Pourquoi la terre est rafraîchie ?
- Ma fille, ne vous le puis cacher,
Renaud est mort et enterré.

- Renaud, Renaud, mon réconfort,
Te voilà donc au rang des morts !
Renaud, Renaud, mon réconfort,
Te voilà donc au rang des morts !

Ma mère, dites aux fossoyeux
Qu'ils fassent la tombe pour deux
Et que l'espace soit si grand
Que l'on y mette aussi l'enfant

Terre, ouvre-toi, terre, fends-toi,
Que j'aille avec Renaud, mon roi !
Terre s'ouvrit, terre fendit,
Et ci fut la belle engloutie



REMARQUES

Ceci n'est qu'une des très nombreuses versions de cette chanson puisqu'on en compte une bonne soixantaine. L'origine de cette chanson est complexe. Elle serait en fait la greffe d'une chanson du XIIIème siècle qui raconte le retour du comte Renaud sur une chanson du XVIème, et sur une autre histoire, celle du comte Redor. Cette histoire serait issue d'une légende scandinave qui a fait fureur en Europe et engendré de nombreux textes dans divers pays. Cette chanson aurait été imprimée pour la première fois en 1837.


Quelques autres interprètes:
Yvette Guilbert, Yves Montand, Edith Piaf, Colette Renard, Armand Mestral, Pierre Bensusan









_________________
La poésie, c'est les paroles éparses du réel (Octavio Paz)
avatar
Gil Def
Admin

Masculin
Nombre de messages : 1733
Age : 67
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 16/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum