Chanson de cavalier - Federico Garcia Larcia par Maria Casarès

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chanson de cavalier - Federico Garcia Larcia par Maria Casarès

Message  Gil Def le Ven 23 Déc - 16:44

.

CHANSON DE CAVALIER - Federico Garcia Lorca

Récitant : Maria Casarès










Córdoba
Lejana y sola.

Cordoue
Lointaine et solitaire.

Jaca negra, luna grande,
Y aceitunas en mi alforja.
Aunque sepa los caminos
Yo nunca llegaré a Córdoba.

Cheval noir,  grande lune,
Des olives en ma sacoche.
Bien que j'en sache les chemins
Jamais je n’atteindrai Cordoue.

Por el llano, por el viento,
Jaca negra, luna roja.
La muerte me está mirando
Desde las torres de Córdoba.  

Par la plaine, par le vent,
Cheval noir, lune rouge.
La mort est là, me regardant
Du haut des tours de Cordoue.

¡ Ay qué camino tan largo !
¡ Ay mi jaca valerosa !
¡ Ay, que la muerte me espera,
Antes de llegar a Córdoba !  

Ah, qu'il est long le chemin !
Ah, mon valeureux cheval !
Ah, que la mort m’attende
Jusqu'à Cordoue !

Córdoba.
Lejana y sola.

Cordoue.
Lointaine et solitaire.  








_________________
La poésie, c'est les paroles éparses du réel (Octavio Paz)
avatar
Gil Def
Admin

Masculin
Nombre de messages : 1733
Age : 67
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 16/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum