Un automne - Claude Roy par Claude Roy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un automne - Claude Roy par Claude Roy

Message  Gil Def le Lun 9 Jan - 17:05

.

UN AUTOMNE - Claude Roy

Récitant : Claude Roy










De quelles paresseuses larmes de quel automne
pourpre et doré, tiède et doré, long désiré
de quelle escale et de quelle île au loin sur la mer monotone
as-tu rêvé ma claire as-tu rêvé et dérivé

Quelle maison de mousse et de forêts mouillées quel feu pensif dans une cheminée de briques roses quelle lumière sage et de quelle lampe si tard allumée au dehors quelle prison de pluie  
si nombreuse que nul
n'ose encore parler
Ou bien ou bien la treille de muscat l'oiseau déchire espace
couleur des nids de pierre au jardin
qui murmure d'abeilles et quel marchant pieds nus la vague extrême et lasse sur quelle plage chavirant sous quel soleil

Quels murmures quels boogies de train
taptapant sur la voie au rythme balancé des
grands express quels ports et quelles voix enrouées d'ailleurs dans les
gares au matin annonçant une ville inconnue Encore un ciel Est-ce
celui là si vivace si doux et tous deux qui souhaiterions mourir

Est-ce celui qui nous a réunis est-ce cette brume à l'aurore qui laisse un peu jaunir à l'horizon le très petit matin
Il faut partir Ah laisse
laisse encore un moment notre sommeil ensemble et notre bercement de chevaux marchant l'amble Laisse encore un moment nos corps se souvenir.








_________________
La poésie, c'est les paroles éparses du réel (Octavio Paz)
avatar
Gil Def
Admin

Masculin
Nombre de messages : 1733
Age : 68
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 16/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum