Desbordes-Valmore Marceline - Conférence en 2 volets de Raymond Escolier 1959

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Desbordes-Valmore Marceline - Conférence en 2 volets de Raymond Escolier 1959

Message  Gil Def le Jeu 16 Fév - 9:28

.

Marceline DESBORDES-VALMORE

Douai 20.06.1786 – 23.07.1859 Paris





Le récit de Raymond Escolier concerne d'abord les origines familiales de Marceline Desbordes-Valmore, son enfance à Douai qui fut celle d'une enfant gaie alors qu'elle ne vivait pas dans l'aisance et que ce temps très troublé, incertain de la révolution ruina son père. Il y évoque le peu d'appétence de la poète pour l'école, les études, les livres, ce qui peut paraître surprenant. Il parle ensuite des années de son adolescence où elle va exercer le métier de comédienne, chanteuse et cantatrice, avec un certain succès, mais sans que cela lui assure une situation matérielle confortable. C'est dans cette période qu'elle perdra sa mère au cours d'un séjour en Guadeloupe qui était censé améliorer la situation des deux femmes, séjour qui sera catastrophique.








La seconde partie du récit de Raymond Escolier est consacrée à ce qui a amené Marceline Desbordes-Valmore à la poésie et à ce qui a fait l'essentiel de son œuvre. Pour Raymond Escolier, la rencontre de Marceline avec le docteur Alibert, un médecin réputé et qui recevait chez lui des amateurs de poésie et d'art, a été déterminante dans sa carrière poétique. En effet, Marceline aurait alors suivi les conseils du docteur Alibert d'écrire ce qui la préoccupait, c'est-à-dire qu'elle a accepté l'idée que l'écriture pouvait être une sorte de thérapie. En tout cas, cela fera écrire à Marceline ses premières œuvres intitulées Elégies. L'amour sera le sujet central de son œuvre et Raymond Escolier évoque l'amour qui la liera pendant plus de trente ans à Henri de La Touche, poète et écrivain, un amour plus que compliqué. Raymond Escolier termine son intervention en citant un grand nombre d'écrivains qui ont reconnu les talents de Marceline Desbordes-Valmore.






_________________
La poésie, c'est les paroles éparses du réel (Octavio Paz)
avatar
Gil Def
Admin

Masculin
Nombre de messages : 1733
Age : 67
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 16/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum