Rondeau : A Ismène - Théodore de Banville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rondeau : A Ismène - Théodore de Banville

Message  Gil Def le Mar 29 Jan - 10:51

.

DU BONHEUR OU DU MALHEUR D'AIMER

LES DECLARATIONS



Rondeau : A Ismène
Théodore de Banville





Oui, pour le moins, laissez-moi, jeune Ismène,
Pleurer tout bas ; si jamais, inhumaine,
J'osais vous peindre avec de vrais accents
Le feu caché qu'en mes veines je sens,
Vous gémiriez, cruelle, de ma peine.

Par ce récit, l'aventure est certaine,
Je changerais en amour votre haine,
Votre froideur en désirs bien pressants,
Oui, pour le moins.

Échevelée alors, ma blonde reine,
Vos bras de lys me feraient une chaîne,
Et les baisers des baisers renaissants
M'enivreraient de leurs charmes puissants ;
Vous veilleriez avec moi la nuit pleine,
Oui, pour le moins.

- Les Cariatides -









Dernière édition par Gil Def le Mer 23 Juin - 18:59, édité 11 fois

_________________
La poésie, c'est les paroles éparses du réel (Octavio Paz)
avatar
Gil Def
Admin

Masculin
Nombre de messages : 1733
Age : 67
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 16/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum