04. Diérèse et synérèse

Aller en bas

04. Diérèse et synérèse

Message  Gil Def le Jeu 22 Nov - 19:22

.


LEXIQUE POETIQUE

- DIERESE ET SYNERESE -





DEFINITIONS

Le compte syllabique des vers doit faire face d'une part aux problèmes du e caduc et d'autre part au problème de la diérèse et de la synérèse que nous traitons dans ce sujet.

La diérèse désigne le fait de prononcer et donc de compter en deux syllabes une succession de deux voyelles dont la première est i, u, ou.

La synérèse est le phénomène de diction inverse.



SYNERESE OU DIERESE?

L'usage courant tend souvent à la synérèse, mais il a ses flottements.

Exemples
On dit "deuxième" en synérèse : deu/xième
On dit "quatrième" en diérèse : qua/tri/ème[/color]

La métrique traditionnelle a institué des lois pour codifier l'usage de la diérèse. En générale, elle ne s'applique qu'aux voyelles déjà distinctes aux origines de la langue et du mot.

Exemples
"lier" se prononce en diérèse :  li/er (provenant de ligare)
"miette" se prononce en diérèse :  mi/ette (mie + suffixe ette)

La synérèse s'applique dans le cas inverse quant à l'origine du mot.

Exemples :
une synérèse et une diérèse
Un tison pour chauffer les deux pieds violets (Baudelaire)
12 syllabes au total : pieds (1 syllabe) vi/o/lets (3 syllabes)


REMARQUE

La tradition a longtemps respectée ces règles avec des flottements. Mais, le choix entre diérèse ou synérèse est désormais plus libre.




_________________
La poésie, c'est les paroles éparses du réel (Octavio Paz)
avatar
Gil Def
Admin

Masculin
Nombre de messages : 1750
Age : 69
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 16/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum