Salut, mes frères poètes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Salut, mes frères poètes

Message  r.n.rodrigues le Dim 13 Juil - 5:05

Salut!

Je m'appelle Raimundo Nonato Rodrigues (r.n.rodrigues).Je suis bresélien de la ville de Saint-Louis du Maragnon, Brésil. Je suis forgeron, j'ai 47 ans. J'adore écrire pòésie, dejà j'ai publié deux livres de poésie ici. Je suis passionné par la langue françaises. Excuse-moi mes fautes de français, je suis encore un étudiant de langue françaises, j'étudie seul - sans professeur - tout par réaliser mon grand rêve de ma vie - écrire mes poèmes en français et publier mon livre de poésie en votre pays. J'adore litterature françaises - Daudet, Balzac, Baudellaire et autres grands maîtres.
Je suis un homme très simple, j'adore lire et écrire - écrire c'est tout en ma vie, c'est l'air qui je respire. Merci beaucoup!
amicalement
r.n.rodrigues

r.n.rodrigues

Masculin
Nombre de messages : 13
Age : 56
Date d'inscription : 13/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut, mes frères poètes

Message  SOBA le Lun 14 Juil - 17:24

Bonjour Rodrigues ,contentente de t'avoir parmis nous, impatiente aussi de lire ta poésie,je m'appelle Sophie et je suis fan d'un écrivain brésilien du nom de Coelho Paolo....

Soit le bienvenu....ET PARDON aussi pour mes fautes d'orthographes.

Soba.
avatar
SOBA

Féminin
Nombre de messages : 29
Age : 44
Date d'inscription : 23/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut, mes frères poètes

Message  Gil Def le Mer 16 Juil - 21:53

Raimundo Nonato

Je suis particulièrement heureux de t'accueillir ici sur un petit ilot de France. Je me rends compte combien notre époque propose des liens nouveaux et magiques entre des personnes de continents séparés d'un si grand océan.

J'ai une grande tendresse pour ton pays pour trois bonnes raisons au moins. Il est en premier lieu notre poumon en raison de l'immense trésor qu'est la forêt amazonienne. Il est pour moi le merveilleux exemple d'un jeu qui s'appelle le foot-ball et mon idole reste toujours Pelé et je garde toujours en mémoire la finale de Mexico en 1970, et la démonstration donnée par toute une génération de joueurs formidables. Je ne peux oublier bien sûr le sens de la fête que vous avez, vous, peuple brésilien, fête des rythmes, des danses et des couleurs. J'aurais bien d'autres choses encore à évoquer de ce grand pays que j'admire, et notamment les liens qui unissent nos pays depuis longtemps.

Je suis aussi très heureux que tu aimes notre langue, et tu parles mieux français que moi je ne parle le portugais et j'accepterais volontiers tes essais dans ta langue maternelle et des leçons car il me plaît d'écrire en langue étrangère.

J'ai aussi beaucoup d'estime pour les travailleurs manuels, étant moi-même un fils d'ouvrier. Le travail du forgeron occupe une place importante dans mes souvenirs de jeunesse et je me souviens des jeudis sans école chez mon arrière-grand-mère qui habitait face à une forge. Je me souviens du ferrage des chevaux, du cerclage des roues apportées par le charron qui était son voisin.

Comme tu le vois, nous avons déjà de nombreux points communs et le décalage horaire peut bien être vaincu par tout cela.

Et si tu es poète, et auto-didacte, alors nos chemins se croiseront facilement ...

A bientôt. Très amicalement. Gil Def

_________________
La poésie, c'est les paroles éparses du réel (Octavio Paz)
avatar
Gil Def
Admin

Masculin
Nombre de messages : 1733
Age : 67
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 16/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Salut, mes frères poètes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum