Jodelle, Etienne

Aller en bas

Jodelle, Etienne

Message  Gil Def le Lun 31 Mar - 19:11




Etienne Jodelle
Paris 1532 – 1573 Paris


BIOGRAPHIE


Né dans une famille bourgeoise, Étienne Jodelle est élève au collège de Boncourt. Il se lie avec d’autres poètes comme Belleau, Grévin et la Péruse En 1552, il fait jouer à Paris, sa comédie l'Eugène, puis en 1553, il fait représenter devant le roi Henri II, la pièce Cléopâtre captive. C'est la première tragédie à l'antique en langue française. Il pose les fondements de la tragédie classique respectant la règle des trois unités, et de l’usage des alexandrins. Cette pièce enthousiasme la Brigade, groupe de poètes autour de Ronsard initié au collège de Cocqueret. Peu après, de l’union du collège de Boncourt et de celui de Coqueret naît la Pléiade.
Les deux pièces, Cléopâtre captive et Eugène, font toute sa renommée car ses premiers succès sont suivis de bien des déboires. En 1558, Paris le charge d'organiser une grande fête en l'honneur du roi et du duc de Guise qui a repris Calais aux Anglais. Faute d’un lieu adapté, ce spectacle connaît un grave échec et ruine sa jeune carrière.
Dans les luttes entre catholiques et protestants, il fait circuler des poèmes satiriques contre les protestants. Il reçoit même une récompense de 500 livres de Charles IX pour un éloge de la Saint Barthélemy.
En 1573, sa terre est saisie, et Jodelle meurt à Paris dans la misère, délaissé de ses confrères. Seul Agrippa d'Aubigné ne l’abandonne pas.
De son vivant il ne fit imprimer aucune de ses œuvres, et il est sûr qu’une partie de son œuvre s’est perdue. Éditée en 1574 par des amis, son oeuvre posthume comprend, ses pièces de théâtre déjà citées, des satires, des poèmes d’amour adressés notamment à la maréchale de Retz, qu’on peut classer parmi les plus beaux du XVIe siècle. Ce poète, dramaturge, fut aussi musicien, peintre, architecte, orateur et «vaillant aux armes». On semble le redécouvrir aujourd’hui.

BIBLIOGRAPHIE


BNF : 43 notices

Fêtes et spectacles
1558*  Le Recueil des inscriptions (17 février 1558) (Wechsel. Paris)

OEUVRES COMPLETES


1574* Les oeuvres et meslanges poétiques (Chesneau & Patisson. Paris)  > Comme un qui s'est perdu dans la forest profonde
1965-1968* Oeuvres complètes (Gallimard. Paris)
1. Poète chez les hommes, poète à la Cour, poète des guerres de religion,
poète chez les femmes
2. Poète dramatique, poète satirique
2002* Théâtre complet (Champion. Paris)


NB Les dates en tête des lignes sont supposées être les dates de première publication des oeuvres.
Les dates de parution suivies d'un * sont confirmées par un volume de la BNF, ce qui ne garantit pas totalement cette date comme date de première parution des textes.




Gil DEF. Dernière mise à jour : 19.07.2013

_________________
La poésie, c'est les paroles éparses du réel (Octavio Paz)
avatar
Gil Def
Admin

Masculin
Nombre de messages : 1750
Age : 68
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 16/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum