-38%
Le deal à ne pas rater :
PHILIPS SCD301/02- Lot de 4 biberons Natural + sucette, goupillon et ...
30.99 € 49.99 €
Voir le deal

Les Cariatides - Théodore de Banville

Aller en bas

Les Cariatides - Théodore de Banville Empty Les Cariatides - Théodore de Banville

Message  Gil Def le Ven 6 Aoû - 16:34




LES CARIATIDES

Théodore de Banville

Les Cariatides - Théodore de Banville 45943 





THEODORE DE BANVILLE : POETE PARNASSIEN

Le Parnasse (1) désigne un groupe de poètes d’abord groupés autour de Théophile Gautier, et qui se réunissent chaque semaine chez Leconte de Lisle ou José-Maria de Heredia, on peut citer Banville, Villiers de l’Isle-Adam, Sully Prud’homme, François Coppée.
Théodore de Banville et les Parnassiens fuient les facilités du lyrisme. Ils prônent le travail poétique, et la recherche de la forme parfaite. En réaction à l'engagement social des Romantiques, ils se prononcent pour une retraite hautaine, tout entière vouée à la célébration d'une Beauté divinisée. Ces tendances se prolongeront dans le Symbolisme.


(1)Dans la mythologie grecque, lieu de résidence d'Apollon et des neuf Muses.

LE RECUEIL "LES CARIATIDES"


Dans l'avant-propos de ce premier recueil dédié à sa mère, Théodore de Banville indique que les textes rassemblés ont été écrits entre sa seizième et sa dix-neuf neuvième années. Ce recueil c'est selon ses propos "sa naïve bravoure et son invincible fleur de jeunesse". Il s'inscrit d'emblée dans le courant parnassien, c'est-à-dire dans la recherche de la forme parfaite, imitant parfois des poètes anciens. Il n'hésite pas par exemple à produire une série de dizains à la manière de Marot.

LES CARIATIDES - Table des matières

Avant-propos

LIVRE PREMIER

A ma Mère, Madame Élisabeth-Zélie de Banville
Les Cariatides
Dernière Angoisse
La Voie lactée, à Victor Perrot
Les Baisers de pierre, à Armand du Mesnil



LIVRE DEUXIÈME

Amours d’Élise, feuillets détachés.

    I. C’est là qu’elle priait…
    II. D’où vient-il, ce lointain frisson…
    III. Oui, mon cœur et ma vie !
    IV. O mon âme, ma voix pensive…


    V. Le zéphyr à la douce haleine…
    VI. Tout vous adore, ô mon Élise…
    VII. Le soleil souriait…

Phyllis, églogue
Songe d’hiver
Clymène
La Nuit de printemps
Ceux qui meurent et Ceux qui combattent, épisodes et fragments.

    I. La Lyre morte
    II. La Mort du Poëte
    III. Les deux Frères
    IV. Une Nuit blanche
    V. La Vie et la Mort
    VI. Nostalgie

La Renaissance
Trois femmes à la tête blonde…
La Déesse
Sachons adorer ! Sachons lire !…
Idolâtrie
Même en deuil pour cent trahisons…
Amour angélique
Loys 195
ArrowBien souvent je revois sous mes paupières closes
ArrowLeïla
Vénus couchée
Pourquoi, courtisane…
Le Stigmate
Prosopopée d’une Vénus
L’Auréole
Les Imprécations d’une Cariatide


LIVRE TROISIÈME

Erato
A Vénus de Milo
A Victor Hugo
A ma Mère, Madame Élisabeth-Zélie de Banville
Conseil
Le Pressoir, à Auguste Vitu
A Auguste Supersac
Les Caprices, en dizains à la manière de Clément Marot.

    I. Congé  
    II. Le Vallon  
    III Fête galante
    IV. L’Étang
    V. Les Bergers
    VI. Pierrot
    VII. Sérénade
    VIII. La Comédie
    IX. Bal masqué
    X. Parade
    XI. Enfin Malherbe vint…
    XII. Heine
    XIII. Les Parias
    XIV. Trumeau
    XV. Les Roses
    XVI. Impéria
    XVII. Le Lilas
    XVIII. Hamlet
    XIX. La Forêt
    XX. Chérubin


    XXI. Aveu
    XXII. Palinodie
    XXIII. Le Divan
    XXIV. Sagesse

A Madame Caroline Angebert
Aux Amis de Paul
Sieste
Sous bois
O jeune Florentine…
En habit zinzolin

    I. Rondeau, à Eglé
    II. Triolet, à Phylis
      ArrowIII. Rondeau à Ismène
    IV. Triolet, à Amarante
    V. Rondeau redoublé, à Sylvie
    VI. Madrigal, à Clymène
    VII. Rondeau redoublé, à Iris
    VIII. Madrigal, à Glycère

A une Muse folle

* Les titres écrits en bleu et précédés d'une flèche sont des liens vers les textes présentés dans le site.




_________________
La poésie, c'est les paroles éparses du réel (Octavio Paz)
Gil Def
Gil Def
Admin

Masculin
Nombre de messages : 1808
Age : 70
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 16/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum