COUPS DE COEUR POETIQUES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-44%
Le deal à ne pas rater :
PHILIPS HD6563/64 – Machine à café SENSEO Viva Café
49.99 € 89.99 €
Voir le deal

Cendrars, Blaise

Aller en bas

Cendrars, Blaise Empty Cendrars, Blaise

Message  Gil Def Lun 4 Jan - 8:19


Blaise Cendrars
La Chaux-de-Fonds 01.09.1887 – 21.01.1961 Paris

Cendrars, Blaise Blaise





BIOGRAPHIE

Frédéric Louis Sauser, dit Blaise Cendrars est un écrivain suisse et français. Dès l'âge de 17 ans, il quitte la Suisse pour un long séjour en Russie puis, en 1911, il se rend à New York où il écrit son premier poème "Les Pâques". Il le publie à Paris en 1912 sous le pseudonyme de Blaise Cendrars, qui fait allusion aux braises et aux cendres permettant la renaissance du phénix. En 1913, il fait paraître son poème le plus célèbre, "La Prose du Transsibérien et de la petite Jehanne de France".
Dès le début de la guerre de 1914-1918, il s'engage comme volontaire étranger dans l'armée française avant d'être versé dans la Légion étrangère. Gravement blessé le 28 septembre 1915, Cendrars est amputé du bras droit et en conséquence réformé. Il écrit sur cette expérience son premier récit en prose qui est une première version de La Main coupée. Le 16 février 1916, à la suite de son engagement dans la guerre, il est naturalisé français. Il travaille dans l'édition et délaisse un temps la littérature pour le cinéma, mais sans succès. Lassé des milieux littéraires parisiens, il voyage au Brésil à partir de 1924.
En 1925, il s'oriente vers le roman avec "L'Or", où il retrace le dramatique destin de Johann August Sutter, millionnaire d'origine suisse ruiné par la découverte de l'or sur ses terres en Californie. Ce succès mondial va faire de lui, durant les années 1920, un romancier de l'aventure.
Dans les années 1930, il devient grand reporter. Correspondant de guerre dans l'armée anglaise en 1939, il quitte Paris après la débâcle et s'installe à Aix-en-Provence. Après trois ans de silence, il commence en 1943 à écrire ses Mémoires : "L'Homme foudroyé" (1945), "La Main coupée" (1946), "Bourlinguer" (1948) et "Le Lotissement du ciel" (1949). De retour à Paris en 1950, il collabore fréquemment à la Radiodiffusion française. Victime d'une congestion cérébrale en 1956, il meurt des suites d'une seconde attaque en 1961.
L'œuvre de Blaise Cendrars, poésie, romans, reportages et mémoires, est placée sous le signe du voyage, de l'aventure, de la découverte et de l'exaltation du monde moderne où l'imaginaire se mêle au réel de façon inextricable.  


SOURCES

BNF : 515 notices
. Texte imprimé et livre numérique : 396  
. Enregistrements sonores : 43
. Musique notée :  28  
. Images animées : 8  
. Documents iconographiques : 3  
. Multimédias multisupport : 3)  
. Documents électroniques : 2  
. Documents d'archives et manuscrits : 2

BNF-GALLICA
Documents consultables en ligne : 16
. Enregistrements sonores : 7
. Manuscrits : 5
. Livres : 3
. Images : 1



BIBLIOGRAPHIE

La bibliographie ci-après ne saurait être exhaustive. Il faudrait y ajouter des contributions à des  œuvres de ses contemporains, des adaptions et traductions de textes en langue étrangère, de nombreuses références concernant des entretiens radiophoniques et sa correspondance

Poésies
1912 Les Pâques (Éditions des Hommes nouveaux, Paris)
1913 Prose du Transsibérien et de la petite Jeanne de France (Éditions des Hommes nouveaux, Paris)
1916 La Guerre au Luxembourg (D. Niestlé, Paris)
1918 Le Panama ou les aventures de mes sept oncles (La Sirène, Paris)
1919 Dix-neuf poèmes élastiques (Au Sans Pareil, Paris)
1924 Feuilles de route, I. Le Formose. (Au Sans Pareil, Paris)
1944 Poésies complètes (Denoël, Paris)
Publication posthume :
1989 Le Volturno (Fata Morgana, Montpellier)

Romans, contes, nouvelles
1917 Profond aujourd'hui (À la Belle Édition, Paris) - prose poétique
1918 J'ai tué, (À la Belle Édition, Paris) - prose poétique
1919 La Fin du monde filmée par l'Ange N.-D. (Éditions de la Sirène, Paris) - roman
1921 Anthologie nègre (Éditions de la Sirène, Paris)
1925 L'Or. La Merveilleuse Histoire du général Johann August Suter (Grasset, Paris) - roman
1926 L'Eubage (Au Sans Pareil, Paris) - roman
1926 Moravagine (Grasset, Paris) - roman
1926 Éloge de la vie dangereuse (Les Éditeurs Réunis, Paris) - prose poétique
1926 L'ABC du cinéma (Les Éditeurs Réunis, Paris) - prose poétique
1928 Petits Contes nègres pour les enfants des Blancs (Éditions des Portiques, Paris)  
1929 Le Plan de l'Aiguille (Dan Yack) (Au Sans Pareil, Paris) - roman
1929 Les Confessions de Dan Yack (Au Sans Pareil, Paris) - roman
1930 Comment les Blancs sont d'anciens Noirs (Au Sans Pareil, Paris) - contes nègres
1937 Histoires vraies. (Grasset, Paris) - nouvelles
1938 La Vie dangereuse. (Grasset, Paris) - nouvelles
1940 D'Oultremer à Indigo. (Grasset, Paris) - nouvelles
1956 Emmène-moi au bout du monde ! (Denoël, Paris) - roman
Publications posthumes :
1989 John Paul Jones ou l'Ambition. (Fata Morgana, Montpellier) - roman inachevé
1995 La Vie et la mort du Soldat inconnu. (Champion, Paris) - roman inachevé
1996 La Carissima (Champion, Paris) - roman inachevé
2001 Les Armoires chinoises (Fata Morgana, Montpellier) - conte inachevé
2006 Nouveaux Contes nègres (Fata Morgana, Montpellier)

Écrits autobiographiques
1929 Une nuit dans la forêt. Premier fragment d'une autobiographie. (Éditions du Verseau, Lausanne)
1932 Vol à voiles. Prochronie. (Payot, Lausanne)
1945 L'Homme foudroyé (Denoël, Paris)
1946 Le Vieux Port. Paris et Marseille, (Jean Vigneau Paris et Marseille)
1946 Rhapsodies gitanes Paris, (Jean Vigneau, Paris)
1946 La Main coupée (Denoël, Paris)
1948 Bourlinguer (Denoël, Paris)
1949 Le Lotissement du ciel (Denoël, Paris)
Publications posthumes :
1979 Cendrars éditeur. Jéroboam et La Sirène. (Editions Parisod, La Chaux de Cossonay)
1986 Partir. (Éditions Hughes Richard, Les Ponts-de-Martel)
1987 Paris ma ville. (Bibliothèque des Arts, Paris)
2003 Mon voyage en Amérique. (Fata Morgana, Montpellier)

Essais
1931 Aujourd'hui. (Grasset, Paris)  
1949 La Banlieue de Paris (Lausanne, Guilde du Livre) & (Seghers, Paris)
1952 Le Brésil. Des hommes sont venus… (Documents d'art, Monaco)
1953 Noël aux quatre coins du monde, Paris, Robert Cayla, Paris)

Reportages
1930 Rhum. L'aventure de Jean Galmot. (Grasset, Paris)
1935 Panorama de la pègre. (Arthaud, Grenoble)
1936 Hollywood, la Mecque du cinéma. (Grasset, Paris)
1940 Chez l'armée anglaise (Corrêa, Paris)


OEUVRES COMPLETES

1969-1971 (Le Club français du livre, Paris) 15 volumes
2001-2006 (Denoël, Paris) 15 volumes
2013 Œuvres autobiographiques complètes (Gallimard, Paris) 2 volumes  
2017 Œuvres romanesques précédé de Poésies complètes (Gallimard, Paris) 2 volumes  




NB Les dates en tête des lignes sont supposées être les dates de première publication des oeuvres.
Les dates de parution suivies d'un * sont confirmées par un volume de la BNF.







_________________
La poésie, c'est les paroles éparses du réel (Octavio Paz)
Gil Def
Gil Def
Admin

Masculin
Nombre de messages : 3248
Age : 72
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 16/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum