COUPS DE COEUR POETIQUES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -20%
Super Mario 3D-All Stars – Jeu Nintendo Switch
Voir le deal
35.99 €

Desnos, Robert

Aller en bas

Desnos, Robert Empty Desnos, Robert

Message  Gil Def Jeu 7 Jan - 16:08


Robert Desnos
Paris 04.07.1900 - 08.06.1945 Theresienstadt (Tchécoslovaquie)

Desnos, Robert Robert_Desnos3





BIOGRAPHIE

Robert Desnos naît dans le 11e arrondissement de Paris. En rupture avec sa famille et l'école, il est obligé de se débrouiller seul et d’avoir recours à des petits boulots. Dès 1918, il écrit des poèmes. Il est introduit au début des années vingt dans les milieux littéraires modernistes et rejoint en 1922 l'aventure surréaliste. Rédacteur de La Révolution surréaliste depuis 1924, il travaille comme journaliste pour plusieurs journaux, réinventant la critique comme un acte littéraire. En 1929, il est exclu du mouvement surréaliste par André Breton qui s’engage dans la voie du communisme. Cela ne signifie pas que Robert Desnos se désintéresse de politique, loin s’en faut. Grand amateur de musique, il écrit, à l'instar de Max Jacob, des poèmes aux allures de chanson qui renouent avec l'enfance. En 1932, il se lance dans une carrière radiophonique. En 1933, il crée pour Radio Paris "La Complainte de Fantômas" qui connaît un succès radiophonique retentissant. Devenu rédacteur publicitaire, il se préoccupe de la montée des périls fascistes en Europe. Dès 1934, il adhère à l'Association des écrivains et artistes révolutionnaires puis, après les élections de 1936, il entre au Comité de vigilance des intellectuels antifascistes. En 1939, il est mobilisé et participe à la drôle de guerre. En 1940, la France est défaite par l'Allemagne nazie, il est alors parmi les artistes "dégénérés" honnis du gouvernement de Vichy. Il survit avec Youki, sa compagne depuis neuf ans. Il ruse et bénéficie de complaisances au sein du quotidien Aujourd'hui, soumis à la censure allemande qui publient sous pseudonyme ses dessins. De juillet 1942 jusqu'à son arrestation, le 22 février 1944, il participe au réseau de résistance AGIR. Depuis Compiègne, il est déporté le 27 avril 1944 vers Flöha, via Auschwitz, Buchenwald et Flossenbürg. Après deux semaines d’une marche de la mort qui l'a amené fin avril 1945 à Theresienstadt, en Tchécoslovaquie, il y meurt du typhus et d’épuisement, un mois après la libération du camp par l’Armée rouge. Sa dépouille sera rapatriée et enterrée au cimetière du Montparnasse.
Son œuvre comprend un certain nombre de recueils de poèmes publiés de 1923 à 1943 et d'autres textes sur l'art, le cinéma ou la musique, regroupés dans des éditions posthumes.  


SOURCES

BNF : 367 notices
. Texte imprimé et livre numérique : 152  
. Enregistrements sonores : 111
. Musique notée : 80  
. Images animées : 18  
. Multimédias multisupport : 6  
. Documents iconographiques : 2  
. Périodiques : 1  
. Documents d'archives et manuscrits : 1

BNF-GALLICA
Documents consultables en ligne : 643
. Manuscrits : 634
. Enregistrements sonores : 7
. Presse et revues : 1
. cartes : 1


BIBLIOGRAPHIE

La bibliographie ci-après ne saurait être exhaustive. Il faudrait y ajouter par exemple nombre de publications dans des revues et journaux et nombre de prolongements artistiques de l'œuvre de Robert Desnos comme des poèmes mis en musique ou des spectacles.

Poésies
1923 Langage cuit
1924 Deuil pour deuil (Sagittaire, Paris)
1926* C’est les bottes de 7 lieues cette phrase « Je me vois » (Éditions de la Galerie Simon, Paris)
1927 Les Ténèbres
1930* Corps et biens (Gallimard, Paris)
1930* The Night of loveless nights (Anvers)
1934* Les sans cou (JAD, Paris)
1942* Fortunes (Gallimard, Paris)
1943* État de veille (RJ Godet, Paris)
1943 L'Honneur des poètes
1944* Le Bain avec Andromède (Editions de Flore, Paris)
1944 Le Veilleur du pont-au-change
Publications posthumes
1952* Chantefables et chantefleurs (Gründ, Paris)
1962* Calixto suivi de Contrée (Gallimard, Paris)
1975* Destinée arbitraire - 3 sections : 1919-1926, 1930-1939 et 1943-1944 – (Gallimard, Paris)
1978* La Ménagerie de Tristan (Gallimard, Paris)
2003* Un beau navire porte son nom (éditions de la Goulotte, Vézelay)

Romans
1927* La Liberté ou l'Amour (Sagittaire, Paris)
1943* Le vin est tiré (Gallimard, Paris)

Essais
1923 De l'érotisme.
1927 Les Pénalités de l’enfer ou les Nouvelles-Hébrides

Théâtre
1927 La Place de l'Étoile, grand drame en neuf tableaux (quotidien Le Soir)

Œuvres diverses
1947* Rue de la Gaité / Voyage en Bourgogne / Précis de cuisine pour les jours heureux (Les 13 épis, Paris)
1947* Les Trois Solitaires, œuvres posthumes nouvelles et poèmes inédits (Les 13 épis, Paris)
1954 La Complainte de Fantômas
Écrits sur l'art : peinture, cinéma, musique
1984 Écrits sur les peintres (Flammarion, Paris)
1992 Les Rayons et les Ombres (Gallimard, Paris)
2005 Les Voix intérieures (Éditions du Petit Véhicule/l'Arganier)

Prolongements artistiques
1960 Complainte de Robert le Diable de Louis Aragon (Gallimard, Paris)
1968 Robert le Diable extrait du texte d’Aragon musique de Jean Ferrat (Productions Alleluia)


OEUVRES COMPLETES

1999* Œuvres complètes de Robert Desnos (Gallimard, Paris)
 2001 Anthologie poétique de Robert Desnos (Éditions Frémeaux et Associés)




NB Les dates en tête des lignes sont supposées être les dates de première publication des oeuvres.
Les dates de parution suivies d'un * sont confirmées par un volume de la BNF.







_________________
La poésie, c'est les paroles éparses du réel (Octavio Paz)
Gil Def
Gil Def
Admin

Masculin
Nombre de messages : 3248
Age : 72
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 16/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum