COUPS DE COEUR POETIQUES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Scève, Maurice

Aller en bas

Scève, Maurice Empty Scève, Maurice

Message  Gil Def Sam 30 Jan - 17:20


Maurice Scève
Lyon vers 1501 - vers 1564 Lyon

Scève, Maurice FRA.2de.Ch1.TEX.Tableau_Maurice-Sceve





BIOGRAPHIE

Maurice Scève a été considéré comme le chef de file de ce qu'on appelait l'École lyonnaise avec des poètes comme Louis Labé, Pernette du Guillet, Guillaume des Autels et Pontus de Tyard. Mais aucun manifeste, aucune publication théorique collective n’établissent l’homogénéité d’un groupe et dont il aurait été l’inspirateur. Issu d'une bourgeoisie aisée, il fréquente de bonne heure artistes et gens de lettres, comme Clément Marot, Étienne Dolet, Charles de Sainte-Marthe et Guillaume du Choul, son cousin. Son érudition, son sens artistique très sûr et son prestige dans la capitale des Gaules le feront désigner comme principal organisateur de l'entrée solennelle de Henri II en septembre 1548. Il ne semble pas pour autant avoir cherché et cultivé les honneurs. En effet, il ne signe quasiment jamais ses œuvres, et disparaît sans laisser de traces. Le dernier témoignage de l’existence de Maurice Scève remonte au 22 juin 1563, date à laquelle il assiste au mariage d'une fille de son cousin Guillaume du Choul. Maurice Scève acquiert sa renommée poétique en remportant le concours des Blasons, lancé par Clément Marot en 1535, grâce à son blason du sourcil. Humaniste passionné par l'Antiquité et l'Italie, son œuvre se place sous l'influence de Platon et de Pétrarque, mais pas seulement. Assurément, Maurice Scève dispose d’une grande érudition qui ne va pas forcément le servir. Si l’œuvre de Maurice Scève va longtemps tomber dans l’oubli en raison de son hermétisme, bien des études récentes lui accordent un grand intérêt, considérant qu’on peut le rapprocher des symbolistes et de Mallarmé.

SOURCES

BNF : 87 notices
. Texte imprimé et livre numérique : 69
. Musique notée : 9
. Enregistrements sonores : 9

BNF-GALLICA
Documents consultables en ligne :  33
. Livres : 22
. Enregistrements sonores :9
. Manuscrits : 2


BIBLIOGRAPHIE

La bibliographie ci-après ne saurait être précise ni exhaustive.

Oeuvres
1535* La Deplourable fin de Flamete - Traduit de l'Espagnol Juan de Flores (François Juste, Lyon)
1544* Délie, obiect de plus haulte vertu (Sulpice Sabon, Lyon)  
1547* Saulsaye: Eglogue de la vie solitaire (Jean de Tournes, Lyon)
1549 La magnificence de la superbe et triumphante entrée de la noble & antique cité de Lyon faite au Treschretien Roy de France Henry deuxiesme de ce nom, et à la Royne Catherine son espouse, le XXIII de septembre MCXLVIII
(Chez Guillaume Rouille, Lyon & à l'Escu, Venise)
1562* Microcosme (Jean de Tournes, Lyon)


Œuvres avec d’autres auteurs
1536 Recueil de vers latins et vulgaires de plusieurs Poetes Françoys, composés sur le trespas de feu Monsieur le Daulphin
Auteur principal : Etienne Dolet (François Juste, Lyon)
Vers 1570* Les blasons et contreblasons du corps masculin, & féminin (Veuve Bonfons, Paris)
2013* Heureuse peine et longue mort – avec Pernette du Guillet (Hochroth, Paris)


OEUVRES COMPLETES

1995* Œuvre poétique complète de Francis Jammes (J&D, Biarritz)
1927* Œuvres complètes de Maurice Scève – Bertrand Guégan (Garniers frères, Paris)
1971* Œuvres poétiques complètes de Maurice Scève – Hans Staub (Union générale d’Editions, Paris)
1974* Œuvres complètes de Maurice Scève – Pascal Quignard (Mercure de France, Paris)
2013-2019* Œuvres complètes de Maurice Scève - Michèle Clément (Classiques Garnier, Paris)


ETUDE DES OEUVRES

1916* Delie. Object De Plus Haulte Vertu : Maurice Scève - Eugène Parturier (Hachette, Paris)
1924* Les poètes lyonnais précurseurs de la Pléiade – Joseph Aynard (Bossard, Paris)
1953 Commentaires sur quarante-neuf dizains de La Délie - Pierre Boutang (Gallimard, Paris)
1970* Douze dizains de Maurice Scève pour enoblir les mois (Lévis Mano (Paris)
1971* Delie. Object De Plus Haulte Vertu : 48 dizains (Lévis Mano, Paris)
1973* Maurice Scève et l’école lyonnaise - Antoinette Roubichou-Stretz (Bordas, Paris)
1976* Microcosme : Maurice Scève - Enzo Guidici (Garigliano, Cassino & Vrin, Paris)
1992 Maurice Scève et la pensée chrétienne - Cynthia Skenazi (Droz, Genève)
1993* Delie. Object De Plus Haulte Vertu - Françoise Charpentier (Gallimard, Paris)
1995 L'anagramme du désir : sur la Délie de Maurice Scève - Jacqueline Risset (Fourbis, Paris)
1996* Delie. Object De Plus Haulte Vertu : Maurice Scève - Françoise Joukovsky (Dunod, Paris)
2001 Harmonie divine et subjectivité poétique chez Maurice Scève - James Helgeson (Droz, Genève)
2003 Maurice Scève - Verdun-Louis Saulnier – thèse de 1948 (Slatkine Reprints, Genève)
2003 Le vif du sens : Corps et poésie selon Maurice Scève - Thomas Hunkeler (Droz, Genève)
2004* Delie. Object De Plus Haulte Vertu : Maurice Scève - Gérard Defaux (Droz, Genève)
2006 The Love Aesthetics of Maurice Scève: Poetry and Struggle - Jerry C. Nash (Cambridge University Press)
2010 Maurice Scève Poet of Love - Dorothy Gabe Coleman (Cambridge University Press)
2010 Introspection in Maurice Scève's Délie, Objet de Plus Haulte Vertu (University of Toronto Press)
2011 Métaphore et discours amoureux dans "Délie" de Maurice Scève - Xavier Bonnier (Champion, Paris)
2011, Maurice Scève et la poésie de l'emblème - Hélène Diebold (Classiques Garnier)
2012 Maurice Scève ou l'emblème de la perfection enchevêtrée - Bruno Roger-Vasselin (PUF, Paris)



NB Les dates en tête des lignes sont supposées être les dates de première publication des oeuvres.
Les dates de parution suivies d'un * sont confirmées par un volume de la BNF.






_________________
La poésie, c'est les paroles éparses du réel (Octavio Paz)
Gil Def
Gil Def
Admin

Masculin
Nombre de messages : 2786
Age : 71
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 16/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum