COUPS DE COEUR POETIQUES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-27%
Le deal à ne pas rater :
Bosch – Jeu d’embouts de vissage et à cliquet 26 pièces
15.19 € 20.75 €
Voir le deal

Hérode - Albert Samain

Aller en bas

Hérode - Albert Samain Empty Hérode - Albert Samain

Message  Gil Def Lun 12 Avr - 11:17

Hérode - Albert Samain 721364 Hérode - Albert Samain 721364 Hérode - Albert Samain 721364


LEGENDES ET MYTHES

MYTHES





Hérode
Albert Samain


Hérode - Albert Samain 520px-CaravaggioSalomeMadrid


Mortelle à voir, avec ses yeux diamantins,
Aux pourpres d’un couchant cruel, sous les portiques,
Hérodiade, au lent vertige des cantiques,
Ondule, monotone, en roulis serpentins.

Les colliers ruisselants bruissent, argentins.
Dans l’air ivre, gorgé d’encens asiatiques
Sa robe a des éclairs de gemmes frénétiques ;
Et voici s’écarter ses voiles clandestins.

Et le roi sent, frisson d’or en ses chairs funèbres,
La vipère luxure enlacer ses vertèbres ;
Et, tendant ses vieux bras de métaux oppressés,

D’une bouche repue, incurablement triste,
Pendant qu’à terre gît le chef de Jean-Baptiste,
Il boit le sang qui brûle au bout des seins dressés,

Et l’irritante horreur des grands yeux révulsés.



- Symphonie héroïque -











HERODE

Quatre années avant notre ère, Hérode hérite d’une partie du royaume de son père après que l’empereur romain Auguste a ratifié le testament de son père. Il répudie sa femme nabatéenne, fille d’un souverain du royaume voisin, pour épouser Hérodiade, l’ancienne femme de son demi-frère. Le mariage contrarie ses sujets juifs en raison du degré de parenté car Hérodiade est à la fois sa nièce et sa belle-sœur. D’après l’Évangile de Marc et le récit parallèle qu’en font Matthieu et Luc, quand Jean le Baptiste, un de ses sujets, fait des reproches à Hérode Antipas à propos de cette union, Hérodiade pousse son mari à mettre Jean en prison. Toujours insatisfaite, elle convainc sa fille, Salomé, de demander à Hérode Antipas la tête de Jean le Baptiste pour la remercier d’avoir dansé devant lui à son banquet d’anniversaire. À contrecœur, Hérode Antipas fait décapiter Jean le Baptiste et, plus tard quand on lui racontera les miracles de Jésus, il croira que Jean le Baptiste est ressuscité.







_________________
La poésie, c'est les paroles éparses du réel (Octavio Paz)
Gil Def
Gil Def
Admin

Masculin
Nombre de messages : 3254
Age : 72
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 16/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum