COUPS DE COEUR POETIQUES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-62%
Le deal à ne pas rater :
XIAOMI Mi TV Stick – Google Assistant et Chromecast intégré
23.07 € 60.16 €
Voir le deal

Pablo mon ami - Louis Aragon

Aller en bas

Pablo mon ami - Louis Aragon Empty Pablo mon ami - Louis Aragon

Message  Gil Def Dim 18 Juil - 14:54

Pablo mon ami - Louis Aragon 377699  Pablo mon ami - Louis Aragon 377699  Pablo mon ami - Louis Aragon 377699


LES PHARES ET LES PASSERELLES

LES POETES, L'ART POETIQUE




Pablo mon ami
Louis Aragon
Musique : Jean Ferrat
Interprète : Jean Ferrat





Pablo mon ami, qu'avons-nous permis ?
L'ombre devant nous s'allonge, s'allonge
Qu'avons-nous permis, Pablo mon ami ?
Pablo mon ami, nos songes, nos songes

Nous sommes les gens de la nuit qui portons le soleil en route
Il nous brûle au profond de l'être
Nous avons marché dans le noir à ne plus sentir nos genoux
Sans atteindre le monde à naître

Pablo mon ami, qu'avons-nous permis ?
L'ombre devant nous s'allonge, s'allonge
Qu'avons-nous permis, Pablo mon ami ?
Pablo mon ami, nos songes, nos songes

Je connais ce souffrir de tout, qui donne bouche de tourment
Amère comme aubépine
A tous les mots, à tous les cris, à tous les pas, les errements
Où l'âme un moment se devine

Pablo mon ami, qu'avons-nous permis ?
L'ombre devant nous s'allonge, s'allonge
Qu'avons-nous permis, Pablo mon ami ?
Pablo mon ami, nos songes, nos songes

Pablo mon ami, tu disais, avec ce langage angoissant
Où se font paroles étranges
N'est large espace que douleur et n'est univers que de sang
Si loin que j'aille, rien n'y change

Pablo mon ami, qu'avons-nous permis ?
L'ombre devant nous s'allonge, s'allonge
Qu'avons-nous permis, Pablo mon ami ?
Pablo mon ami, nos songes, nos songes

Pablo mon ami, le temps passe et déjà s'effacent nos voix
On n'entend plus même un cœur battre
Tout n'était-il que ce qu'il fut, tout n'était-il que ce qu'on voit
Tout n'était-il que ce théâtre

Pablo mon ami, qu'avons-nous permis ?
L'ombre devant nous s'allonge, s'allonge
Qu'avons-nous permis, Pablo mon ami ?
Pablo mon ami, nos songes, nos songes.



- Elégie à Pablo Neruda -









_________________
La poésie, c'est les paroles éparses du réel (Octavio Paz)
Gil Def
Gil Def
Admin

Masculin
Nombre de messages : 3425
Age : 72
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 16/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum