COUPS DE COEUR POETIQUES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -39%
Bosch – Jeu d’embouts de vissage et ...
Voir le deal
12.59 €

Raimon de Miraval - Chansonetta farai vencut

Aller en bas

Raimon de Miraval - Chansonetta farai vencut Empty Raimon de Miraval - Chansonetta farai vencut

Message  Gil Def Lun 9 Aoû - 15:32

 Raimon de Miraval - Chansonetta farai vencut 377699  Raimon de Miraval - Chansonetta farai vencut 377699  Raimon de Miraval - Chansonetta farai vencut 377699  


LES OEUVRES DES TROUBADOURS

Raimon de Miraval






Chansonetta farai vencut
Raimon de Miraval
Interprètes : Ensemble Convivencia
Traduction :


Chansoneta farai, Vencut,
Pus vos m'a rendut Rossilhos,
E sapchatz que nos em cregut,
Pus no vim vostres companhos,
D'un drut novelh, don tota gens ressona
Que midons es a semblan de leona!
Ar sai que-s tocan las peiras d'Alzona,
Pus premiers pot intrar selh que mais dona.

Je ferai une chansonnette, vaincu
Puisqu'elle m'a donné la gale,
Et sachez, depuis qu'on s'est vus,
Que nos rangs se sont augmentés
D'un nouvel heureux, que tout le monde étale
Combien « Sa Seigneurie » à fière mine !
Maintenant sais que les pierres d'Alzonne
Se toucheront, quand richesse entre premier.


E, si tot m'en ai joy avut,
Er en vuel esser mons e blos,
Quar no vuelh ab nom de cornut
Aver l'emperi dels grifos!
Autra n'am ieu que mais mi guazardona
Sos gens parlars, que s'autra m'abandona,
Qu'enjanatz es qui fals'amor razona,
E domna falh que-s recre per anona.

Si j'en ai eu joie entière
A l'heure je veux en être pur,
Car pour le nom de cornard
Ne veux de Byzance l'Empire.
J'aime une autre qui mieux récompense
Avec ses seules paroles que celle que je perds;
C'est à tort qu'on excuse le faux amour
Et une dame déchoit qui se renie pour de l'argent.


Mas, s'ieu saupes qu'ilh fos leos,
Ieu l'agr'avut caval ferran,
Pus de lieys non es poderos
Homs, si non es d'aital semblan!
Avol soudad'a midons resseubuda,
Quar per aver s'es de bon pretz moguda,
Que, s'ieu saupes per aver fos venguda,
Ma soudada ne pogr'aver avuda.

E fera-l d'autres guiardos
Que-l pogran valer atrestan,
Mas no s'azauta de chansos,
Ans se va de mi rancuran,
Que ditz que trop la vuelh levar en bruda,
E no vol esser tan luenh mentauguda!
E valgra-l mais en perdos fos ma druda,
Que sa falsa beutat agues venduda.

Lui aurait fait d'autres cadeaux
Qui lui auraient valu autant
Ou plus, mais elle n'aime pas les chants,
Elle s'en plaindrait bien plutôt
En disant que je fais trop parler d'elle
Qu'elle préfère ne pas être connue si loin;
Il lui vaudrait mieux être en enfer
Que de vendre sa beauté en la faussant.


A-n Baut deforas la coman
Que jamais no-i vuelh aver part,
E non hi conosc autre dan
Mas quar en fis mon audiart:
Ai fals escutz, tan leu vos laissatz fendre
Qu'om de part vos non auza colp atendre,
Et ai vos o ben en cor a carvendre!
S'ie-us pugei aut, bas vos farai dissendre.

A « Fous-moi dehors » je la confie,
Je n'en veux plus aucune part,
Je ne lui connais même plus de tort
A part celui qu'elle fit à Mon Audiart* :
Aï ! Faux bouclier, qui se laissa fendre
Si vite que nul n'oserait s'y abriter,
J'ai à coeur de te le faire cher vendre.
Si je t'ai exaltée, je te ferai descendre.


Ai las e co muer deziran
Per la bella que ses mal art
Es, e tan fina ses enjan
Qu'anc non amet volpil bastart!
E, si-l sieu cors volgues el mieu entendre,
Totz autres joys fora-n contra-l mieu mendre,
E ja d'un bais, si-l me volgues estendre,
No m'en feira tirar ni escoyssendre.

Ai Las ! Comme je meurs de désir
Pour la belle qui sans malice
Vit, parfaite, sans artifice,
Et n’aimerait jamais un vil bâtard.
Si seulement elle veut accorder son coeur
Au mien, tout autre joys en serait moindre,
Et si d’un baiser elle veut me faire le don,
Point sera besoin de venir me prendre.


Chanso, vai t'en a mon Plus Lial rendre,
E diguas li qu'ieu sai dona a vendre.

Chanson, va-t-en à mon Plus Loyal,
Dis-lui que j’en connais une à vendre.



Remarque :
La BNF fait état d'un seul enregistrement sonore de cette chanson.








_________________
La poésie, c'est les paroles éparses du réel (Octavio Paz)
Gil Def
Gil Def
Admin

Masculin
Nombre de messages : 3223
Age : 72
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 16/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum