COUPS DE COEUR POETIQUES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Demon Slayer – Coffret (T19 + Roman N°02) en Précommande sur ...
15.99 €
Voir le deal

Giraut de Bornelh - Non pòsc sofrir qu'a la dolor

Aller en bas

Giraut de Bornelh - Non pòsc sofrir qu'a la dolor  Empty Giraut de Bornelh - Non pòsc sofrir qu'a la dolor

Message  Gil Def Mer 11 Aoû - 15:39

 Giraut de Bornelh - Non pòsc sofrir qu'a la dolor  377699  Giraut de Bornelh - Non pòsc sofrir qu'a la dolor  377699  Giraut de Bornelh - Non pòsc sofrir qu'a la dolor  377699  


LES OEUVRES DES TROUBADOURS

Giraut de Bornelh






Non pòsc sofrir qu'a la dolor
Giraut de Bornelh
Interprète : Ensemble Unicorn

I
Non pòsc sofrir qu'a la dolor
De las dents, la lenga non vir',,
E'l còr a la novella flor
Lanquand vei los ramels florir
E'l chants son pel boscatge
Dels aucelets enamorats
Et si tot m'estauc apensats
Ni pres per malauratges
Quand vei champs e vergiers e prats
Mi renovella mos solatz

Je ne peux supporter qu'à la douleur      
Des dents, la langue ne tourne
Et le cœur, à la fleur nouvelle
Lorsque je vois les rameaux fleurir
Et que s'élèvent dans les bocages
Le chant des oiseaux épris
Et si de tout je me soucie
Et pris par un sort funeste
Quand je vois champs, vergers et prés
Cela me redonne courage


II

Qu'ieu non m'esfòrç d'autre labour
Mas de chantar e d'esjauvir
Qu'una nuech somnava en pascor
Tal som qui me fetz esbaudir
D'un esparvier ramatge
Que s'era sus mon ponh pausat
E si'm semblava adomenjat
Anc non vi tant salvatge
Mas puie fon manier e privat
E de bon gèts apreisonat

Je ne m'applique à d'autre tâche
Que de chanter et de donner la joie,
Une nuit du temps de Pâque, je fis le rêve
Qui me remplit de joie
D'un épervier sauvage
Qui s'était posé sur mon poing
Et s'il me semblait apprivoisé
Jamais je n'en vis d'aussi farouche
Mais par la suite, il devint docile et familier
Et de bons liens emprisonné


III

El som contei a mon senhor
Qu'a son amic lo deù òm dir'
E narret lo'm tot en amor
E ditz que ja no'm pòt falhir
Que d'outra mon paratge
Non m'aia tal amig'en patz
Quand pro mi serai trabalhat
Qu'anc òm de mon linhatge
Ni d'outra ma valor assat
Non amet tal ni'n fut amat

Je contai ce songe à mon seigneur
Qu'à son ami on doit le dire
Il m'interpréta tout, sur le plan de l'amour
Et il me dit que je ne pouvais manquer
Qu'au delà de ma conditon
Je n'ai pas naturellement une telle amie
Quand je m'en serai assez donné de peine
Que jamais un homme de mon lignage
Ni d'une valeur supérieure
N'aima autant et n'en fut aimé


IV

Ara n'ai vergonha e paur
E'm n'esvelh, e'n planh'e sospir
E lo som tenh ma grand' falor
E non cuj' ja puesc'avenir
Però del fat coratge
Non pòt partir un rich pensas
Orguelhos e desmesurat
Qu'après nòstre passatge
Sai que lo som sera vertat
Aissi drech com'me fon narrat

Maintenant, j'en ai honte et peur
Et je me réveille, me lamente et soupire
Et je tiens le songe pour une grande folie
Et je ne crois pas qu'il puisse se réaliser
Pourtant de la sotte pensée
Je ne peux perdre un puissant espoir
Orgueilleux et démesuré
Qu'après notre retour
Je sais que le rêve sera une réalité
Aussi vrai comme il me fut narré


V

E puie ausiretz chantador
E chançons anar e venir
Qu'ara, quand ren non sai m'ausor
Mi vuelh un pauc pus enardir
D'enviar mon messatge
Que parle de nòstras amistats
Que çai n'es faidit la meitat
Mas de lei non ai gatge
Però ja non er'achabat
Nul far, s'ans non es commençat

Et puis vous entendrez chanteur
Et chansons aller et venir
Puisque maintenant, je ne peux tenir mon rang
Je veux un peu plus m'enhardir
A envoyer mon message
Qui parle de nos amours
Qu'ici la moitié n'en est bannie
Mais d'elle, je n'ai pas de gage
Pourtant, jamais n'est conclue
Aucune affaire, si elle n'est pas commencée


VI

Qu'ieu ai vist commençada tor
D'una sola peira bastir
A chada pauc pujar auçor
Tant tro que la pòt òm garnir
Per qu'ieu prenc vassalatge
D'aitan e si m'o conselhatz
Que'l vers puie er ben assonat
Farai metre'l viatge
Si tròb'qui lai lo'm guid viatz
Amb que's desport e's don solat

Car j'ai vu une tour en construction
Commencée par une seule pierre
Peu à peu s'élever en hauteur
Jusqu'à ce qu'une garnison puisse l'occuper
C'est pourquoi je prends courage
D'autant que vous me le conseillez
Que lorsque mes vers seront bien assonants
Je les enverrai
Si je trouve ici un porteur rapidement
Qu'avec cela elle est divertissement et plaisir


VII

E ieu m'ais ves emperador
Ni ves rei vauc si'l vol grazir
Tot aissi com'a son trachor
Que no'l sap ni no'l pòt gandir
Mi manc tener ostage
Lai en uns dels estranhs renhats
Qu'aissi serai justiciat
E mes en grand damnatge
Si'l seu gent còrs grail e dolgat
M'es estranh ni m'estai irat

Et je m'adresse à l'empereur
Et vais vers le roi s'il veut l'accepter
De même qu'à son négociateur
Qui ne le sait pas et ne peut éviter
De me maintenir prisonnier
Là bas dans un des royaumes étrangers
Qu'ainsi je serai condamné
Et mis en grand dommage
Si son beau corps gracile et délié
Me reste farouche et plein de courroux


VIII

E vos entendetz e veiratz
Que sabetz mon lengatge
Quora que fasei mots serrats
S'ara los ai ben esclairats

E sei m'en prim esforçat
Qu'entendan qual chançon ieu fai

Et vous qui comprenez et voyez
Qui connaissez mon langage
Quand je compose des couplets obscurs
Si maintenant, je les ai bien éclaircis

Je me suis en premier efforcé
Qu'ils comprennent quelle chanson j'ai faite



Remarque :
La BNF fait état de 10 enregistrements sonores de cette chanson









_________________
La poésie, c'est les paroles éparses du réel (Octavio Paz)
Gil Def
Gil Def
Admin

Masculin
Nombre de messages : 3223
Age : 72
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 16/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum