-31%
Le deal à ne pas rater :
Scie sauteuse sans fil Ryobi – sans batterie (ODR 20€)
45.55 € 65.55 €
Voir le deal

Gautier, Théophile

Aller en bas

Gautier, Théophile  Empty Gautier, Théophile

Message  Gil Def le Jeu 7 Fév - 22:14


Gautier, Théophile  Thaoph10

Théophile Gautier
Tarbes 31.08.1811 –23.10.1872 Neuilly sur Seine


BIOGRAPHIE


Théophile monte très jeune avec sa famille à Paris. Au cours de ses études, il rencontre le futur Nerval. Il manifeste un goût particulier pour la poésie et la peinture. Sa rencontre en 1829 avec Victor Hugo précipite sa carrière d'écrivain.  Peu à peu, le talent de Gautier ne va cesser de s'affirmer. En 1835, son roman Mademoiselle de Maupin fait scandale. Mais Honoré de Balzac l’apprécie et il lui propose d’entrer au journal La Chronique de Paris en 1836. Gautier lui rendra bien avec des portraits biographiques d'Honoré de Balzac
Gautier prépare ensuite un nouveau roman, Le Capitaine Fracasse, qu'il n'achève que trente ans plus tard. Au journal de La Presse, Gautier se charge de la critique d'art. Il rédigera plus de deux mille articles pour ce journal. Cette besogne pesante ne l'empêche pas de créer des œuvres poétiques et dramatiques, et d'effectuer des voyages en Espagne, Algérie, Italie, Grèce, Turquie, Russie, Egypte.
Il aime aussi recevoir des amis : Baudelaire, Dumas fils, Ernest Feydeau, Gustave Flaubert, Puvis de Chavannes ou encore Gustave Doré. Dans les salons qu’il fréquente,  il rencontre également des écrivains comme Taine, Sainte-Beuve, Prosper Mérimée, les Goncourt, des peintres, des sculpteurs, et des savants comme Claude Bernard, Pasteur ou Berthelot.
En 1862, il devient président de la Société nationale des Beaux-Arts, mais il échoue à trois reprises lorsqu'il se présente à l'Académie française.
Profondément ému par les événements militaires de 1870, Gautier revient à Paris, où il finit ses jours, rongé par la maladie.

BIBLIOGRAPHIE


BNF : 1286 notices

Concernant l'oeuvre de Théophile Gautier, la BNF offre près de 1300 références. D'ailleurs selon Théophile Gautier lui-même son œuvre représenterait plus de trois cents volumes. Il est alors bien évident que la bibliographie ci-après est loin d'être exhaustive. Il faudrait y ajouter des critiques d'art, des essais, des biographies, de nombreuses publications dans maintes revues notamment le Cabinet de lecture, l’Ariel, la Charte de 1830, La chronique de Paris, la France littéraire, la Presse, le Figaro, la Caricature, le Musée des Familles, la Revue de Paris, la Revue des Deux Mondes, la Croix de Berny, le Moniteur, le Journal officiel, etc.

Poésies
1830* Poésies (Mary et Rignoux. Paris)
1833* Albertus ou l’Ame et le péché (Paullin. Paris)
1838 La Comédie de la mort (Desessart. Paris) > A deux beaux yeux
1845* Edition dite complète des poésies (Charpentier. Paris)
reprise : Albertus. La comédie de la Mort
ajout : Poésies diverses. Poésies nouvelles dont Espana > L'horloge >  Pendant la tempête
1852* Emaux et Camées (Didier. Paris)  > Premier sourire du printemps & 4 autres poèmes du recueil

Nouvelles et romans
1833* Les Jeunes-France (Renduel. Paris)
1836* Mademoiselle de Maupin (Renduel. Paris)
1838* Fortunio (feuilleton "Eldorado") (Société belge de Librairie. Bruxelles)
1839* Une larme du diable (Desessart. Paris)
suivi de
La Chaîne d'or ou l'Amant partagé. Omphale. Le petit chien de la marquise.
Le nid de rossignols. La Morte amoureuse. Une nuit de Cléopâtre.
1847* Militona (Marchant. Paris)  
1847* Les Roués innocents (Desessart. Paris)
1850* Jean et Jeannette (Baudry. Paris)
1851* Partie carrée (Souverain. Paris)
1852* La peau de tigre (Souverain. Paris)
1857* Avatar (Lévy. Paris)
1857* Jettatura (Méline et Cans. Bruxelles)
1858* Le Roman de la momie (Hachette. Paris)
1863* Le Capitaine Fracasse (Charpentier. Paris)
1865* La Belle Jenny (Lévy. Paris)
1865* Spirite (Charpentier. Paris)

Récits de voyage
1843* Tra lo montes (Magen. Paris)
1845* Zigzags (Magen. Paris)
1846  La Turquie
1852 Italia (Hachette. Paris, 1855)
1856* Caprices et zigzags (Hachette. Paris)
1854 Constantinople
1860* Les Vosges - avec J. Bellel (Morel. Paris)
1864*  Loin de Paris  (Lévy. Paris)
1865* Quand on voyage (Lévy. Paris)
1867* Voyage en Russie (Charpentier. Paris)

Théâtre
1843* Un Voyage en Espagne (vaudeville) (Tresse. Paris)
1845* Le Tricorne enchanté - avec Siraudin (Marchant. Paris)
1846* La Juive de Constantine - avec Noelle Parfait (Marchant. Paris)  
1847* Pierrot posthume - avec Siraudin (Beck. Paris)
1847* Regardez, mais n’y touchez pas (Lelong. Bruxelles. Paris)
1850* Le Sélam (Les Marchands de musique. Paris)
1855* Théâtre de poche (dont plusieurs reprises) (Librairie nouvelle. Paris)
1872* Théâtre, mystères, comédies et ballets (Charpentier. Paris)

Ballets
1841* Giselle (Jonas. Paris)  
1843* La Péri (Durand. Paris)
1851* Pâquerette (Jonas. Paris)
1854* Gemma (Lévy. Paris)
1858* Sakountala (Jonas. Paris)

f]]Autres[/b]
1848* Les deux étoiles (Tarride. Bruxelles)
1853* Celle-ci et celle-là, ou la Jeune France passionnée (Didier, Paris)
1869* Ménagerie intime (Lemerre. Paris)
1870* La Nature chez elle (L'illustration. Paris)
1871* Tableaux de siège : Paris 1870-1871 (Charpentier. Paris)



NB Les dates en tête des lignes sont supposées être les dates de première publication des oeuvres.
Les dates de parution suivies d'un * sont confirmées par un volume de la BNF, ce qui ne garantit pas totalement cette date comme date de première parution des textes.




Gil DEF. Dernière mise à jour : 19.07.2013


Dernière édition par Gil Def le Mer 3 Sep - 18:47, édité 13 fois

_________________
La poésie, c'est les paroles éparses du réel (Octavio Paz)
Gil Def
Gil Def
Admin

Masculin
Nombre de messages : 1804
Age : 70
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 16/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum