COUPS DE COEUR POETIQUES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Nintendo Switch OLED + Joy-Con à 319€ + 50€ sur le compte ...
319 €
Voir le deal

Durand, Estienne

Aller en bas

Durand, Estienne  Empty Durand, Estienne

Message  Gil Def Dim 23 Mar - 19:17


Estienne Durand
Paris 1585 - 1618 Paris


Durand, Estienne  Etienn10




BIOGRAPHIE

Nous devons au poète Guillaume Colletet (1598-1659), un des premiers membres de l'Académie française, une biographie de la courte vie de Estienne Durand, poète baroque français. Estienne serait né à Paris en 1585 dans une famille riche de condition assez élevée. Il aurait manifesté très tôt son goût pour la poésie. Il était de petite taille, savait danser, chanter et jouer du luth. Selon Colletet, ses vers étaient "ingénieux, doux et forts" et sa prose "pleine d'esprit et pathétique".
Estienne Durand était contrôleur provincial des guerres. Poète de ballets, bien accueilli à la Cour, il touchait une pension du roi. Il semblait avoir beaucoup d'ambition, ce qui aurait provoqué sa perte. Lorsque Marie de Médicis fut exilée à Blois, il fut son poète ordinaire et recevait de sa part une pension. Il se lia d'amitié avec François Sity, un florentin secrétaire de l'archevêque de Tours. Ce serait sur ses conseils qu'il aurait produit un pamphlet contre le roi Louis XIII, "La Riparographie", texte qui aurait totalement disparu. A la suite de cela, il fut arrêté par le duc de Luynes et emprisonné à la Bastille avec les frères Sity. Le 19 juillet 1618, un arrêt du grand conseil du Parlement condamna Estienne Durand et François Sity à être rompus vifs, et André Sity à être pendu. Cet arrêt détaille les supplices qui furent infligés aux condamnés le jour même sur la place de Grève à Paris. Il indique de plus que la sentence s'accompagna de la destruction des écrits, de la dispersion des cendres des suppliciés, et de la confiscation de leurs biens.
On apprend que Estienne Durand est l'auteur d'un roman, d'une pièce de ballet et d'un recueil de poésies "Méditations" dit "livre d'amour pour Marie de Fourcy, marquise d'Effiat".

SOURCES

BNF : 4 notices
. Texte imprimé et livre numérique :  4

BNF-GALLICA
Documents consultables en ligne : -


BIBLIOGRAPHIE

La BNF ne peut offrir que 4 références. Cela paraît normal en raison de la biographie de cet auteur et de sa fin tragique.

Poésies
1611 Méditations (Leclerc. Paris, 1906)

Autres
1604* Les Épines d'Amour (Robinot. Paris)
1617 Discours au vray du ballet dansé par le Roy (Ballard. Paris)

OEUVRES COMPLETES

1990 Poésies complètes(Droz. Genève)





NB Les dates en tête des lignes sont supposées être les dates de première publication des oeuvres.
Les dates de parution suivies d'un * sont confirmées par un volume de la BNF.






_________________
La poésie, c'est les paroles éparses du réel (Octavio Paz)
Gil Def
Gil Def
Admin

Masculin
Nombre de messages : 3248
Age : 72
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 16/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum