Nelligan Emile - Documentaire biographique du poète québecois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nelligan Emile - Documentaire biographique du poète québecois

Message  Gil Def le Mar 14 Fév - 18:03

.

Emile NELLIGAN

Montréal 24.12.1879 - 18.11.1941 Montréal





Le récit de la vie de Emile Nelligan est confié à plusieurs intervenants qui l'ont connu ou qui ont étudié sa biographie et son œuvre. C'est un récit qui est largement illustré par des citations des textes du poète québecois. Le début évoque l'enfance du poète et ses relations avec son père et sa mère. Il n'a visiblement aucun problème avec sa mère, mais ce n'est pas du tout la même chose avec son père, inspecteur des Postes, souvent absent de la maison. Ce père voudrait que son fils ait de brillants résultats scolaires et puisse avoir une profession qui lui assure une situation matérielle satisfaisante, ce qui n'est en rien répréhensible en soi. Mais les désirs du père ne correspondent pas du tout aux envies du fils qui très tôt veut être poète, uniquement poète et rien d'autre, ce qui fera que le père et le fils ne parviendront pas à s'entendre. Vient ensuite l'évocation de son adolescence où il se consacre entièrement à la poésie dès l'âge de dix-sept ans, où il participe avec un réel succès aux activités de l'école littéraire de Montréal qui regroupe alors une trentaine de jeunes gens amoureux de littérature et de poésie. Le reste du récit est consacré à l'œuvre de Emile Nelligan, œuvre d'un homme interné en sa vingtième année et qui passera plus de quarante années dans des institutions s'occupant de malades mentaux. Le long internement de Emile Nelligan n'est pas vraiment expliqué et l'un des intervenants suggère qu'il a pu le choisir pour fuir le monde plutôt que de l'affronter. Pour ce qui concerne l'œuvre de Emile Nelligan, l'on évoque quatre grands thèmes qui permettent de l'analyser, de la comprendre à savoir le thème de l'enfance, celui de la musique qu'il aimait tant, celui de l'amour pour les femmes qu'il a fortement idéalisées, et celui de la mort.






_________________
La poésie, c'est les paroles éparses du réel (Octavio Paz)
avatar
Gil Def
Admin

Masculin
Nombre de messages : 1733
Age : 67
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 16/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum