COUPS DE COEUR POETIQUES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-18%
Le deal à ne pas rater :
PC Portable – HP Pavilion Gaming – 17,3″ RTX 3050 (via ODR ...
759 € 927 €
Voir le deal

Ackermann, Louise

Aller en bas

Ackermann, Louise Empty Ackermann, Louise

Message  Gil Def Lun 28 Déc - 17:09


Louise Ackermann
Paris 30.11.1813 – 02.08.1890 Nice

Ackermann, Louise AVT_Louise-Ackermann_5779





BIOGRAPHIE

Louise-Victorine Choquet naît à Paris d’une famille d'origine picarde, mais sa famille quitte Paris pour la campagne. Louise y vit une enfance solitaire. Son tempérament studieux et méditatif se déclare très tôt. Son père, voltairien, lui fait donner une éducation éloignée de l'enseignement religieux. Mais sa mère sera peu conciliante envers sa fille aînée. Louise fut ainsi contrainte de découvrir la religion en entrant en pension à Montdidier. Louise y porte tout d'abord une adhésion fervente, qui alarme son père. Ce dernier lui fait lire Voltaire, ce qui lui fera prendre ses distances avec le catholicisme. De retour de pension, elle poursuit ses études dans la bibliothèque paternelle, et découvre Platon et Buffon. C'est à cette époque qu'elle commence à faire ses premiers vers. Sa mère s'en inquiète, et Louise est alors mise en pension à Paris. Élève farouche, elle devient pourtant la favorite de son professeur de littérature, Félix Biscarrat, ami intime de Victor Hugo. Découvrant que Louise compose des vers, Félix Biscarrat porte certaines de ses œuvres à Victor Hugo qui lui donne des conseils. Félix Biscarrat nourrit les lectures de son élève en lui fournissant les productions des auteurs contemporains. Elle découvre également les auteurs anglais et allemands, Byron, Shakespeare, Goethe et Schiller. Au terme de trois années de pension, elle regagne sa famille où elle poursuit l'étude et la composition en solitaire, exprime son intérêt pour des auteurs modernes comme Hugo, Vigny, Musset. Mais le décès de son père la privera bientôt du seul soutien familial qui valorisait ses compétences littéraires. Sa mère lui interdit la fréquentation des auteurs, et Louise renonce pour un temps à la poésie. En 1938, elle part pour Berlin et rejoint une institution modèle de jeunes filles dirigée par Schubart. Ce dernier l'aidera à parfaire son allemand, et elle sera sous le charme de la ville de Berlin. Elle y reviendra trois ans plus tard, après le décès de sa mère. Elle y rencontre Paul Ackermann, un linguiste, ami de Proudhon, qui en devient amoureux. Elle l’épouse sans réel enthousiasme. À sa grande surprise, ce mariage sera parfaitement heureux, mais il sera bref car Paul Ackermann meurt de maladie en 1846 à l'âge de 34 ans. Très éprouvée par son veuvage, Louise rejoint une de ses sœurs à Nice, où elle achète un petit domaine isolé. Elle consacre plusieurs années aux travaux agricoles, jusqu'à ce que lui revienne l'envie de faire de la poésie. Son autobiographie révèle un amour de l'étude et de la solitude, ainsi que le souci de l'humanité qui transparaît dans ses textes.  


SOURCES

BNF : 40 notices
. Texte imprimé et livre numérique : 33  
. Musique notée :  4  
. Enregistrements sonores : 3

BNF-GALLICA
Documents consultables en ligne : 12
. Livres : 7
. Manuscrits : 2
. Partitions : 1
. Enregistrements sonores : 2



BIBLIOGRAPHIE

La bibliographie ci-après ne saurait être exhaustive.

1855* Contes (Garnier frères, Paris)
1861* Contes (Imprimerie Caisson, Nice)
1862* Contes et poésies (Imprimerie Caisson, Nice)
1863* Contes et poésies (L. Hachette, Paris)
1866* Poésie. Prométhée. A Daniel Stern. (Imprimerie L. Toinon, Saint-Germain)
1871* Poésies philosophiques (Imprimerie Caisson et Mignon, Nice)
1874* Poésies. Premières poésies. Poésies philosophiques (A. Lemerre, Paris)
1876* Le Déluge (Imprimerie Caisson et Mignon, Nice)
1882* Pensées d'une Solitaire, précédées d'une autobiographie (A. Lemerre, Paris)
1885* Oeuvres de L. Ackermann (A. Lemerre, Paris)
Publications posthumes :
1903* Pensées d'une solitaire, précédées de fragments inédits (A. Lemerre, Paris)
1927* Journal de Mme Ackermann (Le mercure de France, Paris)
2011* Contes de Louise Ackermann (Le Livre unique, Houilles-sur-Carrières)
2012* Nouveaux contes de Louise Ackermann (Le Livre unique, Houilles-sur-Carrières) disque


OEUVRES COMPLETES

1893* Oeuvres de L. Ackermann. Ma Vie. Premières poésies. Poésies philosophiques (A. Lemerre, Paris)
1971* Oeuvres de L. Ackermann (Gregg international, Westmead)
2005* Oeuvres de L. Ackermann (L'Harmattan, Paris)




NB Les dates en tête des lignes sont supposées être les dates de première publication des oeuvres.
Les dates de parution suivies d'un * sont confirmées par un volume de la BNF.







_________________
La poésie, c'est les paroles éparses du réel (Octavio Paz)
Gil Def
Gil Def
Admin

Masculin
Nombre de messages : 3248
Age : 72
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 16/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum