Le Deal du moment :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres ...
Voir le deal

Partenaires
Forum gratuitAnnuaire des forums


Tchat Blablaland
Statistiques
Nous avons 53 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Mireille8

Nos membres ont posté un total de 4214 messages dans 4071 sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Sondage
In extenso que pour toi

Mar 21 Juil - 8:42 par Gil Def

COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail 989837  COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail 989837  COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail 989837




IN EXTENSO QUE POUR TOI

COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail Lune-nuages



Ce soir, j'ai laissé à la lune ronde
Les mots de mon âme profonde
In extenso rien que pour toi
Tu comprendras elle te sourira
Comme la première fois
C'est un message du minimum
Il te dira le maximum
Approche toi
Deux ou trois mots ... tout bas
Ad libitum
Et au post scriptum
Les secrets de mes désirs
Tu sauras les recueillir
Au bout de tes soupirs



© Gil DEF. N°257 / 16.01.2006










Commentaires: 0

Le rêve fou de l'homme debout

Jeu 16 Juil - 17:31 par Gil Def

COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail 989837  COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail 989837  COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail 989837




LE REVE FOU DE L'HOMME DEBOUT

COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail Do1vj


Ce soir, je fais un rêve
Un rêve à la peau noire
Un rêve d'espoir
Ce soir, je fais un rêve

Je suis à la une des journaux
Mais je ne suis pas un héros
Je suis une voix
Qui ne se taira pas
Même dans l'au-delà
Je suis pasteur
J'ai changé de couleur
Je marche sans trêve
Je crie mon rêve
Je n'ai pas peur
Je sais le malheur
Qu'importe mon heure

Memphis c'est là bas
C'était où c'était quand
Ne cherchez pas
C'est partout à la fois
C'est maintenant
Si l'homme prie à genoux
Il doit marcher debout
Même si le passé pleure encore des coups
Alors pour le futur il faut prier debout
Pour ne pas vivre à genoux
Il faut encore un rêve fou

L'homme n'a pas de couleur
Il n'est qu'un coeur
La couleur du sang
Et de l'amour qui défie le temps
Les enfants de l'enchaîné
Les enfants du banni de l'exilé
Les enfants du colon du colonisé
Ne doivent pas oublier
Que les larmes de sang ont trop coulé
L'océan doit dissiper les cris dans le vent
Le coton doit être immaculé et blanc
Nos chants couleur orange
Couleur du jour où tous les hommes s'aimeront
Comme sur la plus haute branche

Ce soir, je fais un rêve
Le rêve de l'homme qui prie debout
Pour que vienne enfin le jour d'un rêve fou.



© Gil DEF - N°65 / 15.01.2005











Commentaires: 0

Sous le pont des souvenirs

Ven 17 Juil - 8:41 par Gil Def

COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail 989837  COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail 989837  COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail 989837




SOUS LE PONT DES SOUVENIRS

COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail Bow-bridge-central-park



Un baiser
Un seul baiser
Rien qu'un baiser
Un seul beau baiser à l'amour
Pourquoi ?

Ce baiser si doux, si léger
Ce baiser si parfumé
Ce baiser a tant rêvé
Tant frissonné
Tant espéré
Un autre baiser
Qu'un jour il s'est envolé
Repartant trouver
Tes lèvres pour s'y déposer
Ma raison n'a pu l'empêcher
Mais le vent l'a repoussé
Le soleil l'a brûlé
La mer l'a fait désespérer
La terre l'a fait souffrir
Chaque jour l'a fait gémir
Chaque nuit l'a vu s'épuiser
Le baiser savait bien
Qu'elle était son destin
Personne ne pouvait le soigner
Rien d'autre qu'un baiser
Ne pouvait le sauver
Je lui ai parlé le coeur brisé
Et puis il n'a plus écouté
Le baiser est resté seul
Seul
Pendant des jours il a agonisé
Je n'ai pas voulu pleurer
Puis un jour il s'est éteint
Perdant son divin parfum
C'était à l'aube d'un matin
Les rosiers étaient en hiver
Le ciel était couvert

Personne ne se souviendra
De ce baiser là
Sans linceul et sans tombe
Le temps oublie les ombres
Un baiser s'est perdu à jamais
Et moi je m'en vais
Jeter du pont des souvenirs
Avec l'image d'un sourire
Une rose rouge au fil de l'eau
En mémoire de ce baiser si beau
Qui n'a pas trouvé l'éternité
D'un nouveau baiser

Sous le pont des souvenirs
Coulent les larmes
Des baisers qui n'ont pu s'offrir
Et des roses qui n'ont pu s'ouvrir



© Gil DEF. N°49 / 07.11.2004










Commentaires: 0

Hôtel de l'été

Ven 17 Juil - 8:18 par Gil Def

COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail 989837  COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail 989837  COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail 989837




HOTEL DE L'ETE

COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail B9310b10eb9429e87645220a3e18f019



Il n'y avait plus personne sur la plage
La chambre était au premier étage
Quand la porte s'est refermée
Il s'est doucement avancé
Elle n'osait pas bouger
Il a caressé tendrement son visage
Elle ne pouvait plus rester sage
Il a ouvert lentement son corsage
Elle a fermé les yeux
Il avait sur ses lèvres
La plus brûlante des fièvres
Elle s'est serrée contre lui
Elle sentait son envie
Il ne pouvait cacher ses désirs
Elle voulait sans plus attendre s'offrir
Ils se sont regardés un instant
Et ils se sont embrassés longuement
Ils se sont enlacés et caressés
Sur le lit ils se sont allongés
Ils ont découvert leurs corps
Ils se sont caressés encore
Encore et encore
Ils ont osé bien des chemins
Et elle s'est abandonnée enfin
Il a pénétré dans son jardin
Elle a soupiré elle a crié
Il a gémi il a glorifié
Toutes les vagues de ses désirs
jusqu'aux confins du plaisir
Ils ont respiré très fort
Encore et encore
L'étreinte de leur corps
A duré, duré jusqu'à la petite mort
Et dans un dernier effort
Ils ont exulté encore
Encore
Elle ne voulait plus quitter son corps
Il avait atteint la montagne d'or
Ils sont restés corps dans corps
Jusqu'à l'aurore

Hôtel de l'été
Au premier étage
Les volets sont restés fermés
Ils ne sont pas allés sur la plage



© Gil DEF. N°41 / 26.10.2004










Commentaires: 0

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 129 le Sam 13 Nov - 18:36
Derniers sujets