-50%
Le deal à ne pas rater :
BODUM Bistro Set : Théière filtre 1 L + 2 gobelets double paroi en ...
19.99 € 39.90 €
Voir le deal

Partenaires
Forum gratuitAnnuaire des forums


Tchat Blablaland
Statistiques
Nous avons 53 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Mireille8

Nos membres ont posté un total de 6420 messages dans 6277 sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Sondage
Du dehors au dedans

Sam 3 Déc - 8:49 par Gil Def

COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail 989837  COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail 989837  COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail 989837



MANIFESTEMENT CHERCHE-MONDE


COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail Cherch10






Du dehors au dedans
Gil DEF. N° 878 / 12.10.2021

COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail Gilber12


Au nombre des années sonnantes et des expériences marquantes
Navigation indéterminée, inaboutie dans un océan d’incertitudes
Multitude des situations dans le labyrinthe des circonstances en rupture
Apostrophes impératives des phénomènes imprévisibles
Inconstance et confusion
En ce rapport d’avec les intrigues du monde et leurs participants
Ne jamais vivre ce qu’on voudrait vivre
Les moulins de toujours qui soliloquent
En longues fiançailles en processions endeuillées
Tous les portraits qui portent aux éphémérides des jours à ne les revoir jamais
Quand bien même le cœur gros et innombrable  
Quand bien même tel parti pris du beau, du juste,    
Quand bien même hors de tout cadre la quête d’un sens fécond et généreux
L'envie d’une estocade pour se rétablir une puissance salvatrice
La vie qui n’apprend rien
Le temps inexorable à ne savoir qu’en dire, qu’en faire
Ainsi vieillir pas davantage instruit qu’un enfant
Faut vivre mais ne pouvoir aller bien loin,
Ne pouvoir convenir d’une direction de grande espérance
Ni adopter, embrasser un quelconque idéal,
Du dehors au dedans
Tant de questions irrésolues,
Tant de fables autant savantes, séduisantes que mensongères et révolues
Les trompettes des renommées factices
Et pour qui sonne le glas de tout sang
Le dedans,
A toute fin, mendiant pour toute carrière honnête et signifiante
Obstinément,
Que pourraient dire les morts aux vivants
Les morts d’Auschwitz, les morts d’Hiroshima
Les morts qui n’auront jamais de sépulture
Les morts, parias, sacrifiés et oubliés de l’histoire
Le dedans
Quand bien même le bel esprit
Ou du perpétuel étudiant qui voit plus que les yeux ne voient
Ou du cancre magnifique, pisteur des rébellions solaires ou alchimiques
Ou du manifestant de l’ouverture des langages universels      
Son Etre, comme impossible à définir, à s’en expliquer,  
Mouvance comme vagues qui portent à l’échouage ou à la brisure
Les épitaphes et tombeaux de mal gré
De la dépression à la déperdition de l’entendement
La souvenance
Vaines prières, miroirs brisés, index des absences et des manques
Mais aussi oublis et inventions qui n’arrangent rien  
Rien qui ne dure, qui ne rassure, qui ne soigne nos blessures
Pouvoir tout dire mais qu’en est du meilleur et du pire ?
Quel est donc notre quotidien sur la planète sinon une défaite
Quand il faut se vendre, se lessiver la tête et consentir à son esclavage
Quand le droit est sous le fléau de l’argent qu’on a ou n’a pas
Quand la perpétuité des drames assaille tout être sensible
Le dedans
Telle complexité inextricable


[ Lecture complète ]

Commentaires: 0

Hôtel de l'été

Ven 17 Juil - 8:18 par Gil Def

COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail 989837  COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail 989837  COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail 989837



AMOUR EN CONJUGAISON


COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail Amours15






Hôtel de l'été
Gil DEF. N°41 / 26.10.2004

COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail Hztel_10



Il n'y avait plus personne sur la plage
La chambre était au premier étage
Quand la porte s'est refermée
Il s'est doucement avancé
Elle n'osait pas bouger
Il a caressé tendrement son visage
Elle ne pouvait plus rester sage
Il a ouvert lentement son corsage
Elle a fermé les yeux
Il avait sur ses lèvres
La plus brûlante des fièvres
Elle s'est serrée contre lui
Elle sentait son envie
Il ne pouvait cacher ses désirs
Elle voulait sans plus attendre s'offrir
Ils se sont regardés un instant
Et ils se sont embrassés longuement
Ils se sont enlacés et caressés
Sur le lit ils se sont allongés
Ils ont découvert leurs corps
Ils se sont caressés encore
Encore et encore
Ils ont osé bien des chemins
Et elle s'est abandonnée enfin
Il a pénétré dans son jardin
Elle a soupiré elle a crié
Il a gémi il a glorifié
Toutes les vagues de ses désirs
jusqu'aux confins du plaisir
Ils ont respiré très fort
Encore et encore
L'étreinte de leur corps
A duré, duré jusqu'à la petite mort
Et dans un dernier effort
Ils ont exulté encore
Encore
Elle ne voulait plus quitter son corps
Il avait atteint la montagne d'or
Ils sont restés corps dans corps
Jusqu'à l'aurore

Hôtel de l'été
Au premier étage
Les volets sont restés fermés
Ils ne sont pas allés sur la plage










Commentaires: 0

In extenso que pour toi

Mar 21 Juil - 8:42 par Gil Def

COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail 989837  COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail 989837  COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail 989837



AMOUR EN CONJUGAISON


COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail Amours15






In extenso que pour toi
Gil DEF. N°257 / 16.01.2006

COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail In_ext10



Ce soir, j'ai laissé à la lune ronde
Les mots de mon âme profonde
In extenso rien que pour toi
Tu comprendras elle te sourira
Comme la première fois
C'est un message du minimum
Il te dira le maximum
Approche toi
Deux ou trois mots ... tout bas
Ad libitum
Et au post scriptum
Les secrets de mes désirs
Tu sauras les recueillir
Au bout de tes soupirs










Commentaires: 0

Le rêve fou de l'homme debout

Jeu 16 Juil - 17:31 par Gil Def

COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail 989837  COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail 989837  COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail 989837



PLAIDOYER DES GRANDES CAUSES


COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail Plaido11






Le rêve fou de l'homme debout
Gil DEF - N°65 / 15.01.2005

COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail Le_rzo10


Ce soir, je fais un rêve
Un rêve à la peau noire
Un rêve d'espoir
Ce soir, je fais un rêve

Je suis à la une des journaux
Mais je ne suis pas un héros
Je suis une voix
Qui ne se taira pas
Même dans l'au-delà
Je suis pasteur
J'ai changé de couleur
Je marche sans trêve
Je crie mon rêve
Je n'ai pas peur
Je sais le malheur
Qu'importe mon heure

Memphis c'est là bas
C'était où c'était quand
Ne cherchez pas
C'est partout à la fois
C'est maintenant
Si l'homme prie à genoux
Il doit marcher debout
Même si le passé pleure encore des coups
Alors pour le futur il faut prier debout
Pour ne pas vivre à genoux
Il faut encore un rêve fou

L'homme n'a pas de couleur
Il n'est qu'un coeur
La couleur du sang
Et de l'amour qui défie le temps
Les enfants de l'enchaîné
Les enfants du banni de l'exilé
Les enfants du colon du colonisé
Ne doivent pas oublier
Que les larmes de sang ont trop coulé
L'océan doit dissiper les cris dans le vent
Le coton doit être immaculé et blanc
Nos chants couleur orange
Couleur du jour où tous les hommes s'aimeront
Comme sur la plus haute branche

Ce soir, je fais un rêve
Le rêve de l'homme qui prie debout
Pour que vienne enfin le jour d'un rêve fou.










Commentaires: 0

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 7 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 7 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 135 le Mar 5 Déc - 20:24
Derniers sujets
» Gestos - Claudio Rodriguez (1934-1999)
COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail Icon_minitimeSam 13 Juil - 18:33 par Gil Def

» Amo el trozo de tierra que tú eres - Pablo Neruda (1904-1973)
COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail Icon_minitimeSam 13 Juil - 18:03 par Gil Def

» Donna genovese - Dino Campana (1885-1932)
COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail Icon_minitimeSam 13 Juil - 16:32 par Gil Def

» A summer evening churchyard - Percy Bysshe Shelley (1792-1822)
COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail Icon_minitimeSam 13 Juil - 16:16 par Gil Def

» An image from Beckett - Derek Mahon (1941-2020)
COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail Icon_minitimeSam 13 Juil - 15:44 par Gil Def

» Orillas del Duero - Antonio Machado (1875-1939)
COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail Icon_minitimeSam 13 Juil - 15:17 par Gil Def

» Ozymandias - Percy Bysshe Shelley (1792-1822)
COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail Icon_minitimeSam 13 Juil - 14:31 par Gil Def

» The lamb - William Blake (1757-1827)
COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail Icon_minitimeSam 13 Juil - 14:08 par Gil Def

» To the evening star - William Blake (1757-1827)
COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail Icon_minitimeSam 13 Juil - 13:49 par Gil Def

» Poppies in July - Sylvia Plath (1932-1963)
COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail Icon_minitimeSam 13 Juil - 11:56 par Gil Def

» Prendimiento de Antoñito el Camborio - Federico Garcia Lorca (1898-1936)
COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail Icon_minitimeVen 12 Juil - 20:15 par Gil Def

» Quarantine - Eavan Boland (1944-2020)
COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail Icon_minitimeVen 12 Juil - 19:35 par Gil Def

» The Emigrant Irish - Eavan Boland (1944-2020)
COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail Icon_minitimeVen 12 Juil - 17:50 par Gil Def

» Mirror - Sylvia Plath (1932-1963)
COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail Icon_minitimeVen 12 Juil - 16:37 par Gil Def

» There's a certain Slant of light - Emily Dickinson (1830-1886)
COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail Icon_minitimeVen 12 Juil - 15:49 par Gil Def

» Since feeling is first - Edward Estlin Cummings (1894-1962)
COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail Icon_minitimeVen 12 Juil - 15:14 par Gil Def

» In time of daffodills - Edward Estlin Cummings (1894-1962)
COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail Icon_minitimeVen 12 Juil - 14:48 par Gil Def

» It is at moments after i have dreamed - Edward Estlin Cummings (1894-1962)
COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail Icon_minitimeVen 12 Juil - 14:25 par Gil Def

» Because I could not stop for Death - Emily Dickinson (1830-1886)
COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail Icon_minitimeVen 12 Juil - 13:40 par Gil Def

» Somewhere I have never travelled - Edward Estlin Cummings (1894-1962)
COUPS DE COEUR POETIQUES - Portail Icon_minitimeVen 12 Juil - 13:20 par Gil Def