COUPS DE COEUR POETIQUES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
[CDAV] LG TV LED 65″ (165cm) – 65NANO756 – 4K UHD, Smart TV
564 €
Voir le deal

2021 : "Les hirondelles se sont envolées avant nous" - Hala Mohammad

Aller en bas

2021 : "Les hirondelles se sont envolées avant nous" - Hala Mohammad Empty 2021 : "Les hirondelles se sont envolées avant nous" - Hala Mohammad

Message  Gil Def Mar 3 Mai - 16:35

2021 : "Les hirondelles se sont envolées avant nous" - Hala Mohammad 377699  2021 : "Les hirondelles se sont envolées avant nous" - Hala Mohammad 377699  2021 : "Les hirondelles se sont envolées avant nous" - Hala Mohammad 377699


Les hirondelles se sont envolées avant nous

Hala Mohammad
Traduction arabe-français : Antoine Jockey
Editions Bruno Doucey, 2021





Soirée présentation - Maison de la poésie Paris 2022


Née à Lattaquié Hala Mohammad est une poéte et réalisatrice syrienne. Elle vit à Paris depuis 2011 et le début des évènements qui déchirent la Syrie. Connue dans le monde littéraire arabe, elle manie une langue moderne et libre et contribue régulièrement comme journaliste aux pages culturelles de divers journaux arabes. Elle a à son actif six recueils de poésie en langue arabe. De nombreux poèmes des six recueils ont été traduits en anglais, français, allemand, suédois et turc pour des magazines culturels ou des anthologies. Elle est régulièrement invitée dans des festivals littéraires internationaux et a animé des rencontres littéraires avec des publics divers.


La poésie de la syrienne Hala Mohammad tient à jamais le cap de l’espérance. Elle ne dit pas l’effroi des bombardements, les corps démembrés, la route boueuse de l’exil ; elle dit l’arbre et l’oiseau, le chagrin des maisons, le miroir de l’absence. Elle ne filme pas les colonnes de soldats en route pour la guerre, ne fait pas le procès des monstres, ne pleure ni Alep ni Damas ; elle dit simplement que « l’aube n’abandonne pas la terre », que les hirondelles font leur nid « avec la paille du silence », que l’amour demeure le premier alphabet. Bien sûr, le fleuve de la vie ne sait plus ce qui lui arrive, les chansons roulent sur les chemins, la lune est la maison de l’exilé. Mais une femme, assise sur la rive de la poésie, fait entendre sa voix.
Hala Mohammad est accompagnée pour cette soirée par la chanteuse lyrique et compositrice syrienne Noma Omran. L’une est née à Lattaquié, l’autre à Homs, mais toutes deux se connaissent depuis bien longtemps. Leur exil en France a renforcé leur complicité en un combat commun pour leur pays.
Hala Mohammad est également sur scène en duo avec son éditeur, Bruno Doucey.







_________________
La poésie, c'est les paroles éparses du réel (Octavio Paz)
Gil Def
Gil Def
Admin

Masculin
Nombre de messages : 4111
Age : 72
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 16/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum