COUPS DE COEUR POETIQUES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-43%
Le deal à ne pas rater :
PHILIPS – Machine à café dosette SENSEO Original HD6554/53 + 64 ...
39.99 € 69.99 €
Voir le deal

Le temps des cerises - Jean Baptiste Clément

Aller en bas

Le temps des cerises - Jean Baptiste Clément Empty Le temps des cerises - Jean Baptiste Clément

Message  Gil Def Sam 29 Déc - 20:47

Le temps des cerises - Jean Baptiste Clément 377699  Le temps des cerises - Jean Baptiste Clément 377699  Le temps des cerises - Jean Baptiste Clément 377699


BONHEUR, DOULEUR OU MALHEUR D'AIMER

THEME GENERAL




Le temps des cerises
Jean Baptiste Clément
Musique : Antoine Renard
Interprète : Yves Montand





Quand nous chanterons le temps des cerises
Et gai rossignol et merle moqueur
Seront tous en fête
Les belles auront la folie en tête
Et les amoureux du soleil au cœur
Quand nous chanterons le temps des cerises
Sifflera bien mieux le merle moqueur

Mais il est bien court le temps des cerises
Où l'on s'en va deux cueillir en rêvant
Des pendants d'oreilles
Cerises d'amour aux robes pareilles
Tombant sous la feuille en gouttes de sang
Mais il est bien court le temps des cerises
Pendants de corail qu'on cueille en rêvant

Quand vous en serez au temps des cerises
Si vous avez peur des chagrins d'amour
Evitez les belles
Moi qui ne crains pas les peines cruelles
Je ne vivrai pas sans souffrir un jour
Quand vous en serez au temps des cerises
Vous aurez aussi des peines d'amour

J'aimerai toujours le temps des cerises
C'est de ce temps-là que je garde au cœur
Une plaie ouverte
Et Dame Fortune, en m'étant offerte
Ne saura jamais calmer ma douleur
J'aimerai toujours le temps des cerises
Et le souvenir que je garde au cœur


REMARQUES

Cette chanson fut l'hymne des insurgés lors des journées sanglantes de la Commune en 1871.

Dans la première version, on trouvait :
"Et Dame Fortune, en m'étant offerte
Ne pourra jamais fermer ma douleur"
En 1885, Jean Baptiste Clément apporte une modification :
"Et Dame Fortune, en m'étant offerte
Ne saura jamais calmer ma douleur










Dernière édition par Gil Def le Lun 11 Jan - 18:57, édité 57 fois

_________________
La poésie, c'est les paroles éparses du réel (Octavio Paz)
Gil Def
Gil Def
Admin

Masculin
Nombre de messages : 3425
Age : 72
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 16/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum