COUPS DE COEUR POETIQUES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
ASOS : -20% en plus sur les articles déjà soldés !
Voir le deal

L'artiste - René François Sully Prudhomme

Aller en bas

L'artiste - René François Sully Prudhomme Empty L'artiste - René François Sully Prudhomme

Message  Gil Def Lun 22 Mar - 15:50

L'artiste - René François Sully Prudhomme 721364 L'artiste - René François Sully Prudhomme 721364 L'artiste - René François Sully Prudhomme 721364


LES PHARES ET LES PASSERELLES

HOMMAGE A TOUS LES ARTS





L'artiste
René François Sully Prudhomme


L'artiste - René François Sully Prudhomme Fritz+Klimsch+atelier+04


Imaginer, c’est faire à son gré toutes choses,
Affranchir les effets de la lenteur des causes,
Ne plus subir son sort, mais, le pouvant choisir,
Voir enfin le bonheur naître du seul désir !
Maître et dispensateur du temps et de l’espace,
C’est hâter ce qui tarde, arrêter ce qui passe,
Et dans un ciel intime embrasé de soleils
Étendre à l’infini des horizons vermeils.
Imaginer enfin, c’est jouir sans mélange,
C’est laver l’Idéal éclaboussé de fange,
C’est parfaire la vie, en embellir le lieu,
C’est rebâtir le monde avec plus d’art que Dieu !
Mais qu’aisément ce monde improvisé s’écroule !
Il est fait de nuée, il flotte et se déroule
Si frêle !… Vienne au cœur une secousse, un bruit,
Un rien, tout se dissout et le charme est détruit :
Nous voyons s’abîmer notre opulent royaume,
Et son peuple inventé s’enfuir, léger fantôme.
Alors remonte en nous tout le réel impur :
Cette vase émergeant souille nos lacs d’azur,
Des coups de vent brutaux en rompent la surface,
Le rivage enchanteur se dissipe et s’efface,
Et, vaine ombre engloutie avec ce vain décor,
Des rêves a sombré la flotte aux poupes d’or.
Heureux qui peut soustraire aux tempêtes du monde
Pour la clouer en soi sa vision profonde !
Surtout heureux l’artiste ! Il pense avec vigueur
Et pose devant lui les songes de son cœur :
Un marbre, un bout de toile en est dépositaire.
Il ne veut pas devoir tous ses biens à la terre,
Mais, pliant la nature aux formes de son choix,
Il a le beau dans l’âme et l’âme à fleur des doigts.



- Les Epaves -








_________________
La poésie, c'est les paroles éparses du réel (Octavio Paz)
Gil Def
Gil Def
Admin

Masculin
Nombre de messages : 2788
Age : 71
Localisation : Nord de la France
Date d'inscription : 16/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum